Vidianand Kallootee, 48 ans, Handyman à la Mauritius Ports Authority (MPA), n’est pas au bout de ses peines en vue de recouvrer les Rs 35,8 millions représentant la cagnotte du 100e tirage du Loto. En effet, hier après-midi, les espoirs placés dans des contre-analyses de son ticket gagnant avec les six bons numéros par les services spécialisés du Forensic Science Laboratory (FSL) ne sont pas matérialisés.
C’est ce qu’a appris Le Mauricien de sources bien informées en attendant la soumission du rapport officiel au Central CID.
Les recoupements effectués de sources concordantes indiquent que les spécialistes en informatique du FSL n’ont pas été en mesure de déchiffrer des security features spécifiques et cruciales sur le coupon de Loto abîmé par un repassage intempestif. En effet, les analyses poussées effectuées au FSL, hier après-midi, n’ont pas permis de déceler trois éléments susceptibles de confirmer l’authenticité du ticket gagnant pour le paiement de la cagnotte.
« Ni la date et l’heure où le parieur a fait enregistrer son coupon chez Happy Snack à la route du Quai à Port-Louis, ni la référence spécifique attribuée au détaillant de la Loterie Nationale, ni la référence numérotée sur chaque ticket émis n’ont pu être détectées par le FSL. Tel avait été le cas lors des premières analyses au Loto quand le code barre et le numéro de série ne purent être confirmés lors de la présentation du ticket lundi », ont fait comprendre des sources autorisées.
À ce stade de l’enquête, les responsables du Central CID se refusent de confirmer ces premiers éléments des analyses du FSL dans le rapport officiel. Cet après-midi, les limiers du Central CID doivent se rendre au QG de la Loterie Nationale en vue de consigner la version des faits des responsables autour de ce cas inédit dans la très courte histoire du Loto à Maurice.
Le Central CID prévoit de verser tous ces éléments, dont le rapport du FSL, dans un dossier destiné au Directeur des Poursuites publiques, qui devra déterminer la marche à suivre quant aux réclamations de Rs 35,8 millions de Vidianand Kallootee à la Loterie Nationale. Pour l’instant, le cas est encore à la case départ de lundi même s’il reste encore la possibilité d’une nouvelle contre-expertise du ticket oblitéré au QG de G-Tech aux États-Unis.