Après plusieurs mois d’inactivité, les archers retrouveront la compétition dès dimanche prochain. En effet, le nouveau comité directeur présidé par Yousouf Bayjoo n’a pas tardé à établir un calendrier d’activités qui gardera les archers actifs jusqu’au mois de novembre. L’objectif étant de rattrapper le temps perdu avant la mise en place du nouveau comité directeur.
Ainsi, dimanche prochain, ils ont rendez-vous au stade Germain Commarmond à Bambous. Cette compétition concernera aussi bien les amateurs d’arc classique (recurve) que d’arc à poulies (compound). Pour ce qui est de la première catégorie, deux distances seront au programmme, soit 50 mètres (X2) et 70m (X2). Pour ce qui est du compound, la distance de tir sera 50m (X2). Les débutants ne seront pas oubliés et seront en action sur 18m et 30m.
Le mois prochain, soit le 20 mai, le Mahébourg Archery Club organisera une compétition selon le même format et au même endroit.
En juin, plus précisément le 10, le Club de Tir à l’Arc de Port-Louis (CTAPLO) proposera, lui, une compétition FITA à Bambous. Les archers tireront de quatre distances, 90m, 70m, 50m et 30m. Les débutants tireront de 50m, 30m et 18m.
Le 8 juillet, ce sera au tour du club Les Archers de Stellmoor d’organiser une compétition à Bambous. Le format sera le même que celui des deux premières compétitions. Le 5 août, une deuxième compétition FITA sera organisée au stade Germain Commarmond par l’Association de Tir à l’arc (ATA) de Rose-Hill. Le 16 septembre, la fédération organisera à Bambous toujours la National Cup. Les distances au programme seront 50 mètres (X2) et 70m (X2) pour l’arc classique, alors que pour le compound, la distance sera 50m (X2). Les débutants seront en action sur 18m et 30m.
Le 14 octobre, le club qui est actuellement en gestation à Curepipe, organisera une compétition FITA au stade Germain Commarmond toujours.
Il se pourrait aussi que la compétition indoor Maurice/Réunion se tienne le 11 novembre. La Ligue Réunionnaise sera contactée par la FMTA sous peu, pour
confirmation.
Journées « portes ouvertes » à l’intention du public
Le président de la FMTA espère pouvoir compter sur la participation de toute la communauté du tir à l’arc mauricien maintenant que les activités vont reprendre normalement. « Je m’attends à la participation de tout un chacun. Nous avons besoin de renouveler notre élite. Nous proposons un calendrier étoffé dans le but de donner l’occasion aux jeunes de tirer plus souvent afin qu’ils progressent », indique Yousouf Bayjoo.
Notre interlocuteur précise que la FMTA organisera aussi deux journées « portes ouvertes » à l’intention du public. La première est d’ailleurs prévue pour le 26 août sur les terrains du collège St Andrew’s à Rose-Hill, alors que la seconde devrait, en principe avoir lieu à Bambous le 2 décembre. « Le but derrière la tenue des journée portes ouvertes que nous appelons aussi « Fun Shooting » est de faire découvrir le tir à l’arc au plus grand nombre. Le fait de voir en action les archers confirmés leur donnera peut-être goût à la discipline », explique Yousouf Bayjoo.
D’autre part, le président de la FMTA a été reçu par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, mardi dernier, au 3e étage de l’Emmanuel Anquetil Building à Port-Louis.
Cette première rencontre entre les deux hommes a duré plus d’une vingtaine de minutes et s’est déroulée dans une ambiance cordiale en présence de Mohunduth Ghoorah, Senior Sports Officer et Responsable du dossier Tir à l’Arc au MJS.
Tout en félicitant Yousouf Bayjoo pour son premier mandat, le ministre a aussi passé en revue la situation au niveau du tir à l’arc. Les discussions ont porté sur la vulgarisation et la démocratisation de cette discipline dans le pays. Yousouf Bayjoo a évoqué la création d’une école de tir à l’arc. Une initiative qui a été accueillie favorablement au niveau du MJS. Dans ce sens, la fédération devrait venir dans les semaines à venir avec une demande formelle et un dossier travaillé.
Parmi les autres sujets abordés, le besoin de formation pour les entraîneurs et les juge-arbitres, les Jeux Olympiques de Londres ainsi que la saison 2012.
« La rencontre avec le ministre a été très positive. Il a promis d’apporter son soutien aux action de la fédération », a indiqué Yousouf Bayjoo. Celui-ci a ajouté avoir également rencontré le président du Mauritius Sports Council (MSC), Kris Appadoo, mercredi. Selon Yousouf Bayjoo, il a lui aussi promis son entière collaboration à la FMTA.