Loin du tumulte autour de la suspension de C Major pour cause de dopage, le Mauritius Turf Club et son commanditaire principal, Phoenix Beverages, ont convié les principaux acteurs du Maiden 2013 et leurs invités à une soirée typiquement mauricienne hier sur la plage publique de Flic-en-Flac, à l’occasion de l’exercice en live du tirage au sort des lignes des partants. Du briani aux boulettes chinoises en passant par des pistaches salées, bouillies et autre ti puree au menu, jockeys, entraîneurs, officiels et membres du MTC se sont régalés en attendant les choses sérieuses dimanche.
Phoenix Beverages Limited aura mis les petits plats dans les grands pour marquer cette présente édition qui coïncide avec le jubilé d’argent de la commercialisation de la bière Phoenix à Maurice. Cinquante ans depuis le lancement, un 6 septembre 1963, de cette boisson très prisée ici comme ailleurs.
Bernard Theys, le nouveau CEO de Phoenix Beverages, même s’il découvrira dimanche son premier Maiden au Champ de Mars, va droit au but. « Même si nous parrainons des événements sportifs depuis 50 ans, aucun autre n’est aussi légendaire que le Maiden. Ce sont les valeurs mauriciennes et les valeurs familiales de Phoenix Beverages que nous partageons. »
Gilbert Merven, le président du MTC, partage la ferveur populaire qu’engendre le Maiden. « Cette ambiance est inégalable et notre sponsor Phoenix Beverages est indispensable dans la conjoncture actuelle difficile pour assurer la pérennité des courses hippiques au Champ de mars. »
À l’heure du tirage au sort des lignes, les commentaires fusaient de toutes parts quant à l’interprétation des places dans les stalles pour la succession d’Ice Axe. Soodesh Sawon, copropriétaire d’Ice Axe, qui avait goûté à l’ivresse d’une première victoire dans le Maiden la saison dernière, est serein. « Le couloir 6 n’est pas un aussi mauvais tirage pour Ice Axe car il n’y aura pas de barrage pour le contrer sur les barres ou en ligne droite finale », a t-il déclaré à chaud hier.
« Le cheval est fin prêt pour sa deuxième participation dans le Maiden et en tant que propriétaire, je souhaite de tout coeur revivre ce moment inoubliable de l’an passé en espérant qu’Ice Axe double la mise. Il en a les moyens et cela grâce à l’entraîneur Ricky Maingard », a-t-il ajouté. Et le concurrent le plus sérieux ? « Pour moi, sur ce qu’il a démontré dans le Supertote Golden Trophy, Intercontinental demeure un concurrent valable, surtout qu’il portera 3 kilos de moins dans le Maiden. »
Avec son armada de quatre chevaux (sur onze partants), Ramapatee Gujadhur nourrit des ambitions légitimes, même si son atout majeur, Vettel, a hérité du couloir 8 dans ce 2400m de groupe 1. « Tout le monde s’attend à un duel entre Vettel et Ice Axe. Les deux chevaux se sont bien préparés pour cette classique et sont dans une belle forme. Bien sûr, Johan Victoire sera en selle sur notre porte-drapeau Vettel et on souhaite décrocher le trophée cette saison après l’avoir raté la saison dernière », a fait ressortir Ramapatee Gujadhur.