Le compte à rebours en vue du Maiden 2014, qui se tiendra ce dimanche, a été enclenché avec le tirage au sort des lignes hier soir. Intercontinental, un moment incertain pour cause de boulets sensibles, défendra finalement son acquis comme nous l’aura confirmé son entourage ce matin. Mais le coursier de Rousset trouvera la concurrence difficile avec le duo Vettel-Bulsara et Tales Of Bravery mieux servis dans les stalles, ou encore Man To Man et Ice Axe (lauréat 2012) qui seront au départ à l’extérieur du vainqueur 2013.
C’est au Casela Park que le monde hippique local était convié hier soir. Le temps d’une minute de silence en mémoire de Serge Henry, recordman des victoires au Champ de Mars, décédé lundi, et la température a vite grimpé à l’heure du tirage au sort des lignes. Un exercice qui, sur le papier, a été favorable entre autres à la casaque bleu électrique avec Vettel (2) et Bulsara (6). « Sur treize partants probables et onze places possibles dans les stalles, on ne peut vraiment se plaindre après avoir hérité les couloirs 2 et 6 », aura lâché l’entraîneur Ramapatee Gujadhur.
Robbie Burke, qui s’est chargé lui-même du tirage de Tales Of Bravery, était lui aussi rassuré et confiant. « Tales Of Bravery sera à côté de Vettel. Pour moi, the distance won’t be a problem. Mon coursier a eu une préparation adéquate et j’espère beat the jinx », souligne l’Irlandais, de retour aux affaires depuis le week-end dernier et qui, de surcroît, n’a jamais remporté le Maiden.
Randhir Pertaub, l’un des derniers venus dans le circuit avec la casquette d’entraîneur et le seul parmi ses pairs à avoir le choix entre trois coursiers probables, ne s’affole pas. « On a trois choix. Benedict Woodworth a opté pour Rudi Rocks, Ice Axe possède la classe et Pierneef la jeunesse ». Sauf changement de dernière minute, c’est à Jeannot Bardottier que sera confié la doublure de l’écurie Hurlywood.
Pour Bahim Taher, l’un des propriétaires de Man To Man (écurie Serge Henry), sur lequel seront également braqués le plus de regards, la ligne 11 ne le dérange pas. « On voulait une ligne extérieure pour ne pas être enfermé. La titularisation du jockey Rye Joorawon sur ce cheval est un souhait, même du regretté Serge Henry. Nous donnons rendez-vous à tous les fans du One and Only Kiki avant, pendant et après la victoire ».
À rappeler que c’est Love Struck (écurie Foo Kune) qui a hérité de l’as dans les stalles, alors que Mozart’s Giovanni, un invité de dernière heure, sera confié à Vinay Naiko s’il s’aligne dimanche.
Aussi, dans le discours de bienvenue de Gilbert Merven, le président du Mauritius Turf Club a mis en exergue le partenariat MTC/Phoenix Beverages depuis le Maiden 2008, soit « une association exceptionnelle pour une course exceptionnelle ». Bernard Theys, le CEO de Phoenix Beverages, trouve que cette « association avec les courses est beaucoup plus un partage de plaisir avec les Mauriciens et leurs valeurs familiales ».