Photo illustration

Depuis le 1er mai 2018, une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, reprenant le classement du site Forbes10.com, présente les 10 personnes qui seraient les plus riches de Maurice. Deux faits surprenants : l’inclusion d’une fortune féminine et celle, notable, de riches personnes en dehors du sérail de la haute finance économique traditionnelle.

On y retrouve les familles attendues comme les Lagesse, Dalais, EspitalierNoël, Currimjee, de Spéville ou Mayer qui figurent au top du classement en raison de leur conglomérat très diversifi é et dominant la vie économique mauricienne. Ce sont les grands riches connus du pays, et cela depuis fort longtemps. Car leurs noms reviennent d’année en année pour chaque classement des plus grandes richesses familiales du pays.

Là où cela devient innovant, c’est l’entrée des politiciens encore en service dans ce classement : « Navinchandra Ramgoolam avec une fortune estimée à Rs 987 millions » domine la deuxième partie de cette liste, talonné par « Sir Anerood Jugnauth avec Rs 823 millions ».

Puis, surprise de taille encore, on y retrouve « Rajkeswur Purryag avec Rs 712 millions » et « Sir Harry Tirvengadum avec Rs 652 millions ». La politique de la démocratisation de notre économie aurait donc donné des résultats.

Last but not least du classement : après la très médiatique entrée de notre ex-présidente de la République à la 96e place des 100 femmes les plus puissantes du monde du classement Forbes, c’est une autre Mauricienne qui sauve l’honneur des femmes… « Lise Coindreau est présentée comme la 10e personne la plus riche de Maurice avec des avoirs estimés à Rs 500 millions ».

Certes, ce classement des dix personnes les plus riches de Maurice et des chiffres si précis — et tellement diffusé sans aucune récusation des personnes citées — reste à être confirmé. Les registres de la MRA ou d’autres mécanismes de vérification des richesses comme cela se passe dans les bonnes démocraties devraient permettre offi ciellement de confi rmer ou d’infi rmer ce classement. Mais comme on ne prête qu’aux riches, pourquoi ne pas se réjouir de cette manne si variée de la richesse nationale…

1. Lagesse Family – Rs 53.1 milliards

2. Arnaud Dalais – Rs 25 milliards

3. Hector Espitalier Noel – 21.9 milliards

4. Cyril Mayer – Rs 14.4 milliards

5. Anil Currimjee – Rs 10 milliards

6. Navin Ramgoolam – Rs 987 millions

7. Sir Anerood Jugnauth – 823 millions

8. Rajkeswur Purryag – 712 millions

9. Harry Tirvengadum – Rs 625 millions

10. Lise Coindreau – Rs 500 millions