La co-directrice Shalini Anmol qui épaule son époux dans leur entreprise familiale

Top Detergent Ltd est l’une des Petites et moyennes entreprises (PME) à avoir le plus réussi à Maurice. Située à Mont-Ida, elle est dirigée par un jeune couple dynamique, Partab et Shalini Anmol. Spécialisée dans la fabrication de produits détersifs, notamment pour le sol et la lessive, et grâce à la conception, le conditionnement et la distribution de détergents, elle se positionne parmi les meilleures à Maurice.

Top Detergent Ltd est une entreprise familiale fondée en 2007 par Partab Anmol. Fils d’un couple planteur, Partab avait pris la relève de ses parents en évoluant dans le secteur agricole. Il s’occupait notamment des champs de légumes, d’ananas et de cannes appartenant à la famille Anmol. Toutefois, peu de temps après, il décide de lancer sa propre entreprise. « Parmi tous les enfants de mes beaux-parents, Partab était le seul prêt à assurer la relève de ses parents. Néanmoins, il aspirait à devenir chef d’entreprise. Un jour, il est tombé sur une annonce dans un journal dans laquelle un producteur de détergents vendait une machine de fabrication de liquide vaisselle. Partab décide de l’acheter et de relever ce nouveau défi », nous explique son épouse, Shalini.

Une employée scellant des boîtes contenant des détergents en gel

Partab n’avait aucune notion ni de formation sur la production de produits d’entretien. Outre les machines, il a dû s’acquérir des formules de production de l’ancien entrepreneur. Il s’est aussi inscrit à des cours de base à Maurice comme à l’étranger afin de mieux maîtriser les techniques de production de détergents. Prochaine étape, il transforme une partie de son garage en salle de production. Avec le soutien et l’aide de sa famille, il monte une petite entreprise familiale. Dans un premier temps, Partab ne produisait que du liquide vaisselle. « Il n’y avait qu’une machine et nous ne produisions que 25 litres de liquide vaisselle par semaine, voire par mois. Nous n’en vendions qu’avec des proches et des voisins. De bouche à l’oreille, la nouvelle s’est rapidement répandue dans la localité et nous commencions à avoir plus de clients. À partir de là, nous avons envisagé d’ouvrir une usine plus adéquate », relate la jeune femme.

Shalini se souvient comment son époux et ses proches devaient aller chercher et récupérer des bidons de cinq litres chez des proches et voisins. « Nous venions tout juste de commencer et c’était le seul moyen d’avoir des bidons. Nous les lavions pour ensuite les remplir de liquide vaisselle. Quand nous avons lancé ce commerce au début, ce n’était pas facile. Mais nous avons toujours persévéré », confie Shalini.

En effet, après le liquide vaisselle, Partab s’est aventuré dans la production de quelques autres détergents dont la lessive main et l’eau de Javel. Il y a trois ans, son épouse, qui comptait 19 années de carrière dans le secteur “corporate”, avait décidé de le rejoindre dans son entreprise. « J’ai tout quitté pour venir l’épauler, notamment avec la diversification de nos productions et l’agrandissement de l’entreprise. Ainsi, nous avons eu un terrain en héritage de mes beaux-parents où nous avons construit notre usine. Évidemment, nous nous sommes enregistrés comme PME et nous avons baptisé la compagnie Top Detergent Ltd », souligne Shalini.

L’arrivée de Shalini dans cette entreprise allait booster davantage les activités. Enregistrée comme PME, Top Detergent Ltd commence à participer à des foires nationales et internationales, organisées par l’Enterprise Mauritius d’alors. Avec un espace plus grand, le couple Anmol a songé à diversifier davantage sa production, et ce en proposant aux clients une panoplie de détergents, dont la lessive machine, la lessive main, du savon, des produits d’entretien pour le sol et de la soude caustique. Défi relevé, Top Detergent Ltd propose aujourd’hui une cinquantaine de variétés cohérentes et efficaces de produits détersifs. Cette entreprise locale se positionne ainsi parmi les PME ayant le plus réussi à Maurice, et ce grâce à la conception, le conditionnement et la distribution de liquides, de solides ou de pulvérulents.

Accent sur la sécurité

Dans la nouvelle usine, Partab et Shalini démarrent avec le soutien de deux employés seulement. Graduellement, le nombre d’employés a augmenté vu que le couple recevait de plus en plus de commandes. Aujourd’hui, ils sont une quinzaine. Toutefois, toutes les préparations se font sous la supervision de Partab et de Shalini. « La préparation des détergents est très délicate, vu que nous travaillons avec des produits chimiques. C’est mon époux et moi qui nous occupons de la formulation, c’est-à-dire assurer que la dose exacte soit utilisée pour la préparation des détergents. Il y a non seulement la sécurité des employés à prendre en considération, mais aussi celle des consommateurs. Nous proposons certes des produits chimiques mais qui ne doivent pas être néfastes à la santé », dit-elle. À noter que tous les employés doivent porter des gants, des tabliers, des masques, des bonnets et autres équipements de protection quand ils traitent les produits détergents.

Top Detergent Ltd produit aujourd’hui une cinquantaine de produits détersifs. Parallèlement, le couple importe des produits nettoyants en plastique pour faciliter l’achat de leur client. « Quand vous venez chez nous, vous avez tout ce dont vous avez besoin pour le nettoyage ou pour la lessive. Outre les détergents, nous vendons également des produits en plastique pour le nettoyage et la lessive, comme le balai, la serpillière, les brosses, les éponges vaisselle, les paniers à linge, les pinces à linge, et autres produits nettoyants pour la maison et les toilettes. Nous sommes à la fois un grossiste comme un revendeur. Nous avons voulu offrir cette facilité à nos clients, c’est-à-dire que quand le client arrive chez nous, il doit tout avoir pour le besoin d’un nettoyage. C’est d’ailleurs le plus qui nous a permis d’acquérir le succès dans ce domaine », explique Shalini.

Top Detergent Ltd produit aujourd’hui jusqu’à 10 000 litres de détergents par jour. Outre la vente sur place, la compagnie possède une dizaine de transports qui assurent la livraison et la vente en porte-à-porte à travers le pays. « Nous sommes présents dans toutes les parties de l’île, que ce soit dans les boutiques et les libres-services. Toutefois, nous aspirons à mettre nos  produits dans les grandes surfaces. C’est un défi à relever car les exigences des grandes surfaces ne sont pas aussi faciles à gérer. Mais, nous travaillons actuellement dessus et nous espérons pouvoir le réaliser bientôt. Par ailleurs, nous voulons aussi atteindre le marché international », indique-t-elle.

Autre projet d’avenir, le couple Anmol souhaite produire leur propre emballage. « Pour le moment, nous importons de petites bouteilles et des emballages de Chine. Mais, nous aspirons à en produire nous-mêmes à Maurice », dit-elle.