Très suivi par la communauté rock locale, le concours Top Rock 2011 organisé par Music FM s’est achevé en apothéose jeudi soir. Parmi les neuf finalistes qui se sont succédé sur scène au Z Club, à Grand-Baie, le groupe Hazarder a fait l’unanimité.
La consécration d’Hazarder n’est absolument pas une surprise pour ceux qui suivent depuis un certain temps déjà le combo mené par la très talentueuse chanteuse/violoniste Yorshini. Hier soir, Hazarder a tout simplement enchanté. Le groupe n’était peut-être pas le plus énergique sur scène, mais les qualités intrinsèques de ses deux chansons – originalité, richesse mélodique, subtilité et recherche des orchestrations – couplées au chant aérien, tout en émotion de Yorshini ont imposé le groupe, bien avant que le jury ne rende son verdict, comme un vainqueur évident.
Ce qui ne dévalue nullement la performance des autres : la seconde place s’est jouée à pas grand-chose, et Escaped, à ce niveau, devait créer la surprise, dans la mesure où l’on attendait plutôt UnMind ou Neofields à ce niveau. Mais l’énergie de ce jeune groupe punk rock est apparue comme un salutaire rappel que le bon rock, c’est aussi tout donner sur scène. Les chansons d’Escaped auraient pu avoir été écrites en coulisses juste avant que le groupe ne passe devant le public et c’est justement là que se trouvent leurs qualités : ce sentiment d’urgence, ce “droit à l’essentiel”, sans fioritures.
Après une très bonne mise en ambiance par HumaNoID, l’un des trois invités de la soirée avec Skeptikal et Crossbreed Supersoul, UnMind a été le premier participant au concours à monter sur scène. Les influences de Nirvana, d’autant plus évidentes qu’elles sont totalement revendiquées par le quatuor, auront sans doute été son principal handicap dans ce contexte précis, les groupes étant également jugés sur leur originalité et identité. Il n’en reste par moins qu’UnMind, fort d’une solide expérience scénique, joue très proprement et avec conviction, et dispose en outre d’un excellent chanteur, et sa troisième place au concours est amplement méritée.
Pour sa part, Climberz, venu avec de nombreux fans, a remporté un prix spécial d’encouragement, remis par l’un des sponsors, le magasin de musique Stirling. Le jury a tenu ainsi à récompenser l’éclectisme du groupe, qui a commencé sa prestation par du reggae et visité d’autres styles encore avant d’en venir au rock.
Parmi ceux qui n’auront pas été récompensés mais auraient pu prétendre à plus, on retiendra Neofields, trio composé de cousins. Avec son énergie et ses chansons aux mélodies accrocheuses, le groupe aurait pu prétendre à un accessit, mais qu’importe, on le retrouvera l’an prochain sur l’album qu’il sortira en mars. Les autres participants étaient Ash of Beasts, The Unknown, Iron Soul et Amakartus. Soulignons que le jury était composé de la chanteuse Fiora Lebrasse, du guitariste Dev Jadunundun (HumaNoID) et de Vincent Brasse, chanteur de Crossbreed Supersoul.