Depuis novembre 2014, trois ONG locales engagées dans la protection de l’environnement marin ont initié un projet visant à sensibiliser et éduquer la population sur les tortues marines. Partant du constat que le braconnage opère toujours et que le manque de connaissances sur ces espèces protégées par les lois mauriciennes résulte souvent en accidents, ces ONG ont décidé de prendre le taureau par les cornes et d’éduquer la population sur l’importance de protéger les tortues marines.
Deux espèces de tortues marines sont visibles au large de Maurice : la tortue verte et la tortue imbriquée. Les deux sont en danger de disparition. Avec le projet Conservation Through Awareness and Community Empowerment, la Mauritius Marine Conservation Society, Reefs Mauritius et Ecosud visent à mieux informer le public sur les tortues marines, à diminuer leur taux de mortalité et donner ainsi une meilleure chance aux populations de survivre.
Selon Rick Bonnier et Nina Dubois de la MMCS, le taux de mortalité accidentelle de tortues marines est trop élevée. Ils estiment que si le public est mieux informé sur ces espèces marines, il pourra agir de manière plus responsable. “En quatorze mois, nous avons constaté le décès de douze tortues, adultes et juvéniles. Quelques-unes portaient des blessures ayant été occasionnées par les hélices de bateaux. Si les gens savaient qu’il y a des tortues dans certains lagons et connaissaient les précautions à prendre pour les éviter, il y aurait moins de pertes”, soutient Rick Bonnier de la MMCS.