Le président du PMSD et de la Mauritius Ports Authority (MPA), Maurice Allet, est sous contrôle du Central CID depuis sa descente d’avion, ce matin, revenant de mission officielle en France. Il a été accueilli peu après 6 heures ce matin au salon de l’aéroport par un Reception Committee mené par le surintendant Yashdev Callee du Central CID. Le dirigeant du PMSD a effectué le trajet Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport/Casernes centrales à bord d’une voiture banalisée avec des limiers du Central CID à ses côtés.
Pour les besoins de son interrogatoire Under Warning, Maurice Allet a retenu les services de Mes Antoine Domingue et Nanda Kistnen. Des sources policières confirment que cette première séance de Questioning, qui a démarré très tôt ce matin, se déroule normalement. « Maurice Allet répond aux questions et donne sa version des faits au sujet de ces contacts », laissait-on entendre aux Casernes centrales en cours de matinée.
Une éventuelle perquisition du domicile du président du PMSD en vue de collecter des documents dans le cadre de l’enquête sur le VarmaGate n’est pas à écarter. Mais tout semble indiquer que la comparution de Maurice Allet devant le tribunal de Port-Louis pour son inculpation provisoire du délit de Conspiracy to Pervert the Course of Justice pourrait ne pas intervenir au cours de la journée. Une escouade de la polie s’est rendue au domicile de Maurice Allet à la mi-journée.
Les arrangements convenus par les hommes de loi du suspect sont que cette première séance d’interrogatoire soit consacrée en majeure partie à l’enregistrement de la version des faits de Maurice Allet. L’interrogatoire pourrait être interrompu vers 17 heures pour permettre au président de la MPA de rentrer chez lui sur parole. En effet, depuis tôt hier matin, il a quitté le chantier de St-Nazaire en France en vue de prendre le vol Paris/Maurice d’hier après-midi. Un autre événement est que Vincent Allet, son fils, qui était à l’aéroport pour l’accueillir, fête son anniversaire aujourd’hui.
La première partie de l’interrogatoire, qui s’échelonnera sur plusieurs jours, est consacrée aux premiers contacts établis par Maurice Allet avec Mario Jeannot, le père de Florent Jeannot, jeune conducteur agressé par l’ancien Attorney General, Yatin Varma, après un accident de la route à Sodnac, le samedi 4 mai dernier. La question en suspens et qui pourrait être élucidée avec la version du président du PMSD est qui est l’auteur de l’initiative pour la médiation entre les Jeannot et Yatin Varma.
Les premières informations disponibles de sources autorisées quant au déroulement de l’interrogatoire de Maurice Allet sont que ses premières révélations sont des plus accablantes pour le Senior Advisor au Prime Minister’s Office Subash Gobine. Au cours de son interrogatoire, le président de la MPA a fait comprendre aux limiers du Central CID par le truchement de ses avocats que ce Senior Advisor est intervenu au début même de cette initiative de médiation. « Yatin Varma finn dir mwa ki kan sa zafer-la finn leve, Subash Gobine finn dir li vinn get mwa ! » a soutenu le président du PMSD.