C’est Lalita Purbhoo-Junggee qui a gagné le premier prix du Challenge Startupper de l’Année, organisé par la compagnie Total, pour son projet “Recycle-moi”, consistant à fabriquer des serviettes hygiéniques biodégradables à base de fibres de bambou et de maïs. « C’est une occasion pour chacun d’apporter une petite contribution pour la préservation de l’environnement », a-t-elle dit jeudi lors d’une cérémonie de remise de prix à l’hôtel Le Meridien.

La jeune femme entrepreneur a reçu une aide financière de Rs 750 000 pour développer son projet alors qu’en parallèle, elle bénéficiera d’un accompagnement de SME Mauritius, qui l’aidera à promouvoir la visibilité de son projet. Lalita Purbhoo-Jungee a fait coup double, remportant également le label « Coup de cœur féminin », nouveauté de cette édition 2018-2019.

Patricia Buisson, directrice générale de Total Mauritius, a souligné que cette édition du Challenge Startupper de l’Année par Total a recueilli près de 50 000 inscriptions, dont plus de 15 000 dossiers complets. « Quelque 825 finalistes ont eu la chance de présenter leur projet devant un jury d’experts et 165 gagnants ont été récompensés à travers le monde », a-t-elle indiqué. Et d’ajouter que sa compagnie continuera à faire émerger les jeunes entrepreneurs mauriciens à travers le Challenge Startupper.

Patricia Buisson a ensuite souligné que ce challenge est organisé en simultané dans 55 pays, dont 37 États en Afrique. Elle s’est réjouie que « Maurice soit le pays africain qui a reçu le plus grand nombre d’entrées après Madagascar ». Les gagnants de toux ces pays devront présenter leur projet à un grand jury, qui désignera les six meilleurs entrepreneurs au niveau mondial.

Par ailleurs, la gagnante du “coup de cœur féminin” sera du 13 au 19 avril à Paris, où elle participera à des sessions de formation dans un incubateur pour acquérir une expérience entrepreneuriale féminine. Lalita Purbhoo-Junggee participera également à la Journée de la Femme digitale, un événement sur le digital et “l’empowerment” féminin. Soulignons que le deuxième prix est revenu à Jade Li, qui a présenté un projet consistant à initier les enfants à la robotique et au codage, et ce en développant des méthodes d’apprentissage fondées sur les jeux, le “storytelling” et les applications réelles. Le troisième prix a été décerné à Diane Nuteau, qui a présenté un projet pour accompagner les “startup” et PME dans leur réflexion stratégique lors d’un atelier visuel, auditif et interactif. Outre un “cash prize”, elles bénéficieront également d’un accompagnement du SME Mauritius pour les aider dans leur entreprise.