Une nouvelle étape dans le développement des activités marines de Total Mauritius a été franchie le week-end dernier. En effet, le premier tanker affrété par la compagnie, le MT Silver Amanda, a accosté ses quais dans la nuit du 14 juin. Il transportait 8 500 tonnes de Fuel-Oil 380 cst, destinées aux navires qui transitent dans la région. Tout un dispositif a été mis en place pour réceptionner ce premier tanker, importé via Total Oil Trading SA, filiale spécialisée du groupe Total pour le négoce et le transport du pétrole et opérant dans plus de 120 pays.
« L’arrivée de ce tanker est une étape importante dans le développement de l’activité Bunkering à Maurice. Je remercie les autorités mauriciennes, les officiers du bureau du ministre de l’Industrie et du Commerce, de la State Trading Corporation et de la Mauritius Ports Authority, qui nous ont accompagnés tout au long du processus tant sur les aspects administratifs qu’opérationnels, pour l’obtention du permis d’importation et le contrôle rapide des résultats des tests de qualité », souligne Philippe Liong, Supply and JV Manager chez Total Mauritius. « Le fuel-oil 380 est le carburant le plus consommé par les navires de passage et grâce à la libéralisation partielle des importations qui nous permet de proposer des prix plus compétitifs, la demande en soutes augmentera considérablement dans les années à venir », précise de son côté Shakeel Baichu, New Energies, Marine and Aviation Sales Manager de Total Mauritius.
Pour répondre à cette demande et assurer la mise en place de la chaîne logistique nécessaire à la commercialisation de ce nouveau carburant, des investissements de l’ordre de Rs 50 millions ont été réalisés en 2014 et 2015. Ainsi, deux bacs, d’une capacité totale de 15 000 tonnes, ont été équipés d’un système de chauffage, indispensable au stockage du Fuel-Oil 380 cst. Des modifications au niveau des pipelines étaient également nécessaires. Outre ces investissements logistiques, Total Mauritius a procédé à la rédaction et la mise en oeuvre d’un Plan d’Urgence Maritime, avec l’aide des experts du CEDRE, le Centre de documentation, de recherche et d’expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux. Un exercice d’urgence reposant sur un scénario de pollution marine avec le déploiement d’équipements antipollution a aussi eu lieu en octobre 2014 avec la MPA et les pompiers du port.
 « Le décollage de l’activité de Bunkering est lié aux investissements réalisés par Total Mauritius ces huit dernières années, notamment l’augmentation de sa capacité de stockage de soutes au sein de la zone portuaire en 2006, l’arrivée de la barge MT Minorque en 2010 et l’installation de pipelines donnant accès aux quais A, D, E, 2, 3, 4 et la conversion de nos stockages au fioul 380 en 2014 », a rappelé Philippe Liong.
Avec ce premier import de Fuel-Oil 380 cst, Total Mauritius, soutenu par Total Marine Fuels et d’autres filiales du Groupe, poursuit donc concrètement le développement des activités de soutage à Maurice.