Peyami Oven succédera Anne-Solange Renouard aux fonctions de directeur général de Total Mauritius à partir du 26 octobre. Cette dernière, elle, a été appelée à prendre la tête de Total Kenya.
Âgé de 39 ans et diplômé en ingénierie mécanique de l’université de Stanford, aux États-Unis, Peyami Oven compte plusieurs années de service au sein du groupe Total. Il a rejoint la filiale de distribution de la société en Turquie et y a occupé différents postes à responsabilités au sein de la direction commerciale et marketing. En 2010, il est muté au siège de Total en France, intégrant la direction de l’Audit. Peyami Oven est alors amené à effectuer des missions dans les trois branches d’activité du groupe (Exploration-Production, Raffinage-Chimie et Marketing & Services). En 2013, il est promu chargé d’affaires au sein de la direction de la Stratégie du périmètre Afrique/Moyen-Orient de la branche Marketing & Services. Il a travaillé sur plusieurs projets d’acquisition et d’investissements.
S’adressant aux collaborateurs de Total Mauritius, lors d’un déjeuner organisé dans les locaux de l’entreprise, le 8 octobre 2015, Peyami a dit se réjouir de « l’opportunité » qui lui « est ainsi offerte de prendre la direction de la filiale de Total à Maurice » avant de remercier « Anne-Solange pour tout le travail accompli ces trois dernières années ». Il a également laissé entendre que le travail allait se poursuivre avec toutes les parties prenantes en vue d’accompagner le développement économique du pays. « Nous allons bien sûr continuer à diversifier notre offre de produits et de services pétroliers pour toujours mieux répondre aux besoins de nos clients et être un partenaire énergétique de référence à Maurice », a-t-il ajouté.
Anne-Solange Renouard a pour sa part fait état des projets lancés par Total Mauritius ces trois dernières années pour le développement des activités commerciales, l’amélioration de l’image des stations-service ainsi que le lancement de Total Effimax et de la nouvelle carte pétrolière. « Les investissements consentis par Total pour améliorer la sécurité et augmenter ses capacités de stockage démontrent bien notre volonté de contribuer au bien-être des Mauriciens. À cet égard, je suis particulièrement fière de pouvoir inaugurer bientôt la nouvelle barge, d’une capacité de 4 000 tonnes, qui représentera un tournant dans le développement de l’activité Bunkering de Total », a-t-elle conclu.
Notons que Total est présent à Maurice depuis mai 1956 et que la filiale locale détient un réseau de 45 stations-service. Total Mauritius fournit environ 250 000 tonnes métriques de produits pétroliers par an dans divers secteurs de l’économie.