Les hommes de loi dénoncent cette situation au poste de police de Curepipe en ce moment.

À la CID de Curepipe, on a demandé au panel d’avocats de rencontrer le suspect à titre individuel, ce qu’il a catégoriquement refusé. Les hommes de loi ont affirmé qu’ils souhaitent le rencontrer collectivement.

Pour rappel, la photo du suspect Gaiqui fait le buzz sur les réseaux sociaux depuis hier, vendredi soir. On y voit l’homme, nu, les pieds liés par une chaîne à la chaise, et menottés dans le dos dans un poste de police.