Stephan Cuvelier se détache du peloton et s'impose seul devant Grégory Lagane

Le FFSC-KFC nous a habitué, avec Guillaume Gaboriaud, à au moins une victoire d’étape sur le Tour de Maurice. L’absence du coureur, pris par ses obligations professionnelles, ne s’est pas fait sentir puisque Stephane Cuvelier, invité par la formation flacquoise, a perpétué la tradition, s’imposant hier au terme des 134 km dans les routes du Nord.

En passant la ligne d’arrivée, Stephane Cuvelier a devancé Grégory Lagane et Dylan Redy, le maillot jaune, qui conserve toutefois son atout au terme d’une étape rondement négociée. Non pas que le Réunionnais, invité du FFSC-KFC, représentait une quelconque menace pour lui au général. Mais dans le passé, Redy a tenté d’aller la victoire d’étape sur ce tronçon menant vers Goodlands.

Pourant, hier, c’est Grégory Lagane qui tente le coup de poker à 400 m de l’arrivée. Mais lorsqu’il gicle du peloton, c’est Cuvelier qui saute dans son sillage pour le déposer quelques mètres plus loin. « J’ai pris sa roue. Et on a terminé au sprint à deux. » Sauf que lui sera plus rapide sur la fin, pour signer un chrono de 3h15’32. « Mon objectif est rempli. Je suis venu pour une victoire d’étape. Contrat rempli : une victoire d’étape, c’est déjà ça. »

En fait, le final a été à l’image de la journée : un peu incompréhensible, mais malgré tout rempli de suspense. Lorsque se forme une échappée matinale, on remarque que la Team MCB se retrouve avec trois de ses cinq éléments, incluant le maillot jaune.
Sauf que, les favoris, derrière, se font piéger comme des bleus ! « On est sorti et on s’est bien entendu à l’avant. On a passé les relais correctement », dit Stephane Cuvelier.
Le maillot jaune, lui, reste plutôt serein. Devant l’état léthargique du peloton, c’est donc au groupe de 13 coureurs que revient la direction des opérations. « Quand je suis sorti, je voulais seulement prendre l’échappée sans que personne ne me suive. C’est ce qui s’est passé. »

Et donc, sous l’impulsion des gros moteurs – Yannick Lincoln, Alexandre Mayer, entre autres – l’écart monte, au km 30, à 3, puis 4 minutes. Au fil des kilomètres, ce petit groupe perdra quelques éléments – Thierry David, Steward Pharmasse, Aurélien Chavent.

Avec seulement huit coureurs en tête de la course, l’écart monte cette fois à 5’00, avant que, comme mû par un ressort, le peloton se mette enfin en marche. Mais il était trop tard. L’avance était telle que les dés étaient presque jetés. « L’écart est monté vite », se souvient le maillot jaune.

Sur la fin, Cuvelier fera parler ses talents de sprinteur, alors que Grégory Lagane tentera de le contrer. « Ni Grégory, ni moi ne sommes de bons sprinters. On a subi », admet le maillot jaune. Mais Dylan Redy est bien content d’avoir passé une journée en jaune. Les prochaines journées s’annoncent un peu plus compliquées pour lui…

VITE DIT

Michel Thèze : « Tout peut arriver… »

Alors que ses protégés ont vite fait de contrôler la course, le DTN Michel Thèze prévoit, pour les prochaines étapes, quelques bouleversements majeurs. Ou, au contraire, des journées tranquilles. Pas question, toutefois, pour les siens, de s’endormir sur leurs lauriers.

Hier, Dylan Redy a conservé son maillot jaune. Un petit exploit pour le coureur discret, alors qu’il voulait avant tout protéger Christopher Lagane des contrecoups de la course. « On savait que la course se jouerait dans la première partie. C’est exactement ce qui s’est passé. »

En plaçant trois des cinq coureurs de la Team MCB à l’avant, les choses devenaient plus faciles à gérer, puisque Julien Souton (Loisibike France) attendait le faux pas de Christopher Lagane. « Il marquait Christopher. Et puis, il a eu un ennui de santé. Tout s’est décanté à partir de là. »

Pourtant, le fait que Christopher Lagane, leader désigné de la Team MCB, se soit fait distancé pendant la première étape semble avoir contrarié les plans. Même s’il ne le dit pas. « En fait, nous avons toujours le maillot jaune et trois coureurs qui sont encore bien placés. Autant dire que c’est tout bon pour nous. »
Et si c’était Dylan Redy qui allait au bout de l’effort ? « C’est une possibilité qui existe », dit le technicien français. « Mais on est dans un contexte où tout peut arriver. »

Il cite les deux prochaines étapes, où la moindre seconde vaudra son pesant d’or. « Demain (ndlr, aujourd’hui), il y a aura cette arrivée en haut de Trou aux Cerfs qui livrera pas mal de vérités. Tout comme celle en haut de Grand Bassin. »
D’autant qu’il faut, désormais, attendre une réaction des favoris, piégés, hier. « Alexandre Mayer peut se révéler, Grégory aussi. Et même Christopher pourrait réaliser quelque chose. Nous sommes vraiment dans un contexte où tout peut arriver », conclut Michel Thèze.

ZOOM

Christopher Lagane : la malchance de la première étape ?

Christopher Lagane est-il victime de la malchance sur la première étape ? En tout cas, le coureur de la Team MCB, favori désigné de la course, a encore une fois laissé échapper de précieuses minutes. Entravant, peut-être, sa marche vers la victoire finale.
Déçu, forcément, d’avoir perdu du temps. « Je n’ai pas fait toute cette préparation pour perdre cinq minutes sur la première étape », dit Christopher Lagane. En fait, il accuse déjà 4’50 de retard sur le leader de la course. Mais il est conscient d’une chose : la journée allait être compliquée. « On s’est enterré un peu derrière avec tous les favoris. »

Sauf que la tactique mise en place l’a plutôt desservi. Lorsque l’échappée prend le large, la Team MCB est bien représentée. « Avec Dylan, Alexandre et Greg devant, on était bien représentés. »

Mais quand il a eu envie d’aller respirer l’air frais de l’échappée, Julien Souton ne lui offre pas ce bon de sortie. « J’ai essayé d’y aller seul. Mais il m’a suivi, sans trop vouloir collaborer. »

L’idée, du coup, est de créer une bordure. Mais même les éléments étaient contre lui. « Le vent ne s’y prêtait pas. »
Pour l’instant, les quatre minutes de retard semblent insurmontables. Mais il veut croire en une bonne étoile. « Je suis un peu déçu. Mais le Tour est encore long. Et puis, si les choses partent dans tous les sens, ça pourrait être mon tour de prendre cinq minutes. »

Sinon, il a une petite idée sur les étapes qu’il a cochées. « Il y a l’étape de Chamarel et Bassin Blanc. S’il faut faire des écarts, ce sera là. »
Pour l’instant, l’heure est venue de récupérer et de se focaliser sur autre chose. « On va prendre notre temps et analyser ce que nous avons fait pour réaliser une meilleure performance », conclut le coureur.

Hors délai

Ils sont 16 coureurs à avoir passé la ligne d’arrivée après le délai imparti par les commissaires. Certains se sont retrouvés malades pendant l’étape, d’autres n’ont pu suivre le rythme imposé en tête de la course. Mais les commissaires se sont montrés cléments et ont autorisé les retardataires à prendre le départ de la deuxième étape, ce matin. Au chapitre des abandons, il faut noter que deux coureurs ont quitté la course.

Résultats d’hier

Etape 1 (Riche-Terre – Goodlands)
1. Stephane Cuvelier (FFSC-KFC/Reu) les 134 km en 3h15’32
2. Grégory Lagane(MRI-MCB) mt
3. Dylan Redy (MRI-MCB) à 00’03
4. Guillaume Gautier (Loisibike-France/FR) à 00’32
5. Alexandre Mayer (MRI-MCB) mt
6. Yannick Lincoln (MRI-FMC) à 00’54
7. Paul Rivière (VCO/Reu) mt
8. Etnard Louw (KH Mad Macs/Af. Sud) à 00’55
9. Mathieu Pellegrin (Loisibike-France/FR) à 04’53
10. Julien Chane Foc (CCSL/Reu) mt

CLASSEMENT GENERAL
1. Dylan Redy (MRI-MCB) 3h28’33
2. Alexandre Mayer (MRI-MCB) à 00’29
3. Grégory Lagane (MRI-MCB) à 00’39
4. Guillaume Gautier (Loisibike-France/FR) à 00’53
5. Stephane Cuvelier (FFSC-KFC/Reu) à 01’22
6. Yannick Lincoln (MRI-FMC) à 01’41
7. Etnard Louw (KH Mad Macs/Af.Sud) à 02’00
8. Paul Rivière (VCO/Reu) à 02’34
9. Christopher Lagane (MRI-MCB) à 04’50
10. Olivier Lecourt (MRI-MCB) mt

Classement jeune
1. Dylan Redy (MRI-MCB) 3h28’33
2. Alexandre Mayer (MRI-MCB) à 00’29
3. Grégory Lagane (MRI-MCB) à 00’39
4. StephaneCuvelier (FFSC-KFC/Reu) à 01’22
5. Christopher Lagane (MRI-MCB) à 04’50
6. Julien Chane Foc (CCSL/Reu) à 06’19
7. Nicolas Drouart (CCSL/Reu) mt
8. Simon Bellabouvier (Team Haute Savoie/Fr) à 08’08
9. Julien Souton (Loisibike-France/Fr) à 15’53
10. Matthew Keyser (KH Mad Macs/Af.Sud) à 16’42
Classement aux points
1. Dylan Redy (MRI-MCB) 24 pts
2. Stephane Cuvelier (FFSC-KFC/Reu) 15 pts
3. Grégory Lagane (MRI-MCB) 12 pts
4. Alexandre Mayer (MRI-MCB) 12 pts
5. Christopher Lagane (MRI-MCB) 12 pts
Classement rush
1. Fidzerald Rabaye (MRI-FMC) 18 pts
2. Aurélien Chavent (Team Haute Savoie/FR) 12 points
3. Thierry David (VCJCC/MRI) 10 pts
4. Matthew How (MRI-FMC) 8 pts
5. Dylan Redy (MRI-MCB) 6pts
Classement Masters
1. Yannick Lincoln (MRI-FMC) 3h30’14
2. Paul Rivière (VCO/Reu) à 00’53
3. Charles McFall (KH Mad Mad Macs/Af.Sud) à 04’22
4. Philippe Colin (FFSC-KFC/MRI) à 15’13
5. Steward Pharmasse (VCJCC/MRI) à 15’43
Classement montagne
1. Grégory Lagane (MRI-MCB) 25 pts
2. Alexandre Mayer (MRI-MCB) 19 pts
3. Yannick Lincoln (MRI-FMC) 15 pts
4. Dylan Redy (MRI-MCB) 11 pts
5. Paul Rivière (VCO/Reu) 4 pts
Classement régional
1. Dylan Redy (MRI-MCB) 3h28’33
2. Alexandre Mayer (MRI-MCB) à 00’29
3. Grégory Lagane (MRI-MCB) à 00’39
4. Stephane Cuvelier (FFSC-KFC/Reu) à 01’22
5. Yannick Lincoln (MRI-FMC) à 01’41