Le leader de l’Amicale Vélo Club Aixois (AVCA), Thomas Rostollan, a remporté la première étape du Tour de La Réunion, s’emparant ainsi du maillot jaune de leader au terme des 101,5 km de course entre Saint-Denis et Sainte Suzanne.
Désigné comme l’un des favoris du Tour de La Réunion, l’Aixois a su livrer une belle course d’attente pour se placer au centre des convoitises. La course a été le théâtre de plusieurs tentatives d’échappée, jusqu’à ce qu’un groupe ne se forme à l’avant de la course. On y retrouvait notamment Rostollan, Boris Orlhac et Cédric Gaoua, désignés comme les grands favoris de l’épreuve.
Ce petit groupe fera route ensemble jusqu’au km 98, avant que Thomas Rostolla ne place une attaque, décisive cette fois, pour s’envoler en solitaire vers une victoire d’étape et un maillot jaune.
La tunique jaune changeait ainsi d’épaule pour la première fois. Elle avait en effet été confiée à Emmanuel Chamand, vainqueur du prologue avec le VCSD, au vélodrome de Champ Fleuri, dimanche. Thomas Rostollan a relégué son plus proche concurrent, Cédric Gaoua) à neuf secondes, alors que Pierre Bonnet se retrouve à 10 secondes derrière le vainqueur du jour.
Côté mauricien, le meilleure classé est Michael Khedoo, 49e de l’étape, à 6’43 du vainqueur. Soulignons au passage que la sélection de Maurice n’est composée que de quatre coureurs, contrairement aux années précédentes.
Après Khedoo, on retrouve Yoan Pirogue, champion de Maurice sur route, qui termine 66e. Fidzerald Rabaye prend quant à lui la 72e place. Les deux finissent à 10’39. Le dernier classé côté mauricien est Ritesh Choytun, à 20’44 du vainqueur.
Aujourd’hui, la deuxième étape devait voir les coureurs emprunter la route menant du Bocage à Bras Panon (1139 km), là où s’était jouée l’arrivée de la course en ligne des derniers JIOI. Cette deuxième étape n’est cependant pas sans difficultés, puisque les coureurs devaient gravir le Sommet Beauséjour en début de course, avant de s’attaquer, 50 km plus loin (km 60) au Giratoire Chemin Ceinture, un col de première catégorie.
Pour conclure, une dernière ascension, à la Rivière de l’Est, histoire de régler le peloton, qui devait encore parcourir 10 km pour boucler la boucle. Le Tour de La Réunion s’échelonnera jusqu’à dimanche.