Le sprinter mauricien Steward Pharmasse (BRSC-Isostar) a remporté la cinquième étape du Tour de Maurice (46,5 km) en 1h09’17. Il signe ainsi son deuxième succès sur le Tour, après celui de 2007 dans l’étape reine.
L’étape de la journée d’hier a été courue à Pailles, là où s’était disputé le contre-la-montre par équipes mardi. Mais contrairement à la première journée du Tour hier, le vent n’était pas au rendez-vous. Cette étape a également été marquée par le contrôle du VCJCC-Bank One sur la course. Avec un maillot jaune bien au chaud dans le peloton, qui a choisi de ne pas s’exposer, il ne restait que les sprinters pour assurer le spectacle.
« Nous avons préféré gérer plutôt que de s’exposer. Et quelque part, on récupère un peu des étapes », estime Yannick Lincoln, maillot jaune depuis le chrono individuel hier matin. Il faut savoir que cette étape semblait promise aux gabarits de sprinter depuis le début du Tour. Mais avant d’arriver à la dernière ligne droite, personne n’a pris de risque. « Nous voulions protéger le maillot vert de Thierry David. Et puis, ça a été le moment d’aller jouer l’étape », raconte Steward Pharmasse.
Après un premier tour conclu en 9’58, le deuxième s’annonce tout aussi plat, sans trop d’escarmouches. Les quelques braves qui auront tenté leur chance en bas du circuit seront rappelés à l’ordre. C’est au troisième tour que survient l’animation. Jean-Hugues Labonne déclenche les hostilités, profitant de l’occasion pour aller récolter quelques points au classement de la montagne. Dans la descente, il est repris, sans doute épuisé par l’effort fourni dans la montée. Un tour plus tard, c’est à Christophe Gérard de tenter de se faire une place au soleil. Lui aussi est rappelé à l’ordre en début du quatrième tour. Les premières attaques ayant échoué, personne ne veut prendre le risque.
Un groupe de puncheurs sort les griffes. Steward Pharmasse, Mike Chong Chin (VCP), Pascal Ladaub (UCRH-Engen), Jean-Hugues Labonne (VCP) et Sébastien Hacques (CPCC-Snowy) s’en vont. Dans le peloton, contrôlé par le VCJCC-Bank One et la OwnSurance/V-Office, personne ne réagit. C’est ouvrir un boulevard pour les cinq échappés, qui collaborent pour mettre le plus de distance entre le peloton et eux.
« Tout le monde a roulé. Puis, Mike a essayé de partir. On a contré. » Dans la dernière ligne droite, les quelques rares spectateurs prennent les paris. Certains donnent Chong Chin gagnant, alors que d’autres penchent pour Pharmasse. Mais le duel sera entre Pascal Ladaub et Steward Pharmasse. Mieux préparé, et connaissant déjà le parcours — il s’est imposé sur le même tracé quelques semaines plus tôt — Steward Pharmasse sera le plus constant, mais aussi le plus véloce.
Cette victoire d’étape est la première du BRSC sur le Tour depuis sa création en 2008. « Maintenant, on a un coureur dans le Top 5 (ndlr : Olivier Cron). Il tourne bien. Et s’il accrochait un podium, ce serait encore mieux, puisque Thierry David a le maillot vert », lâche Steward Pharmasse. Derrière lui, ses compagnons d’échappée ne peuvent que constater sa suprématie sur l’exercice court. Pascal Ladaub arrivera après 0’08 et Mike Chong Chin avec 0’12 de retard, tout comme Jean-Hugues Labonne.
Les résultats
5e étape (Circuit de Sorèze) 46,5 km
1. Steward Pharmasse (BRSC-Isostar) 1h09’17
2. Pascal Ladaub (UCRH-Engen) 1h09’25
3. Mike Chong Chin (VCP) 1h09’29
4. Jean-Hugues Labonne (VCP) mt
5. Sébastien Hacques (CPCC-Snowy) 1hh09’34
6. Marcel de Wit (OwnSurance/V-Office/Af. Sud) 1h10’34
7. Adolphe Krige (OwnSurance/V-Office/Af. Sud) mt
8. Anthony Laurent (VCP) mt
9. Stephano Ollivier (UCRH-B) mt
10. Francis Franky Louis (Seychelles Cycling Team) mt
 
UN JOUR SUR LE TOUR