Photo illustration

Le Tourism Employees’ Welfare Fund (TEWF) a organisé une remise de certificats et de prix à divers établissements hôteliers de l’île à la suite de différents concours samedi à l’école hôtelière Sir Gaëtan Duval. À cette occasion, le site Web du TEWF a été lancé par Anil Gayan, ministre du Tourisme, qui souhaite une meilleure rémunération pour les employés du secteur hôtelier. Environ 230 employés avaient participé à ces concours.

« Il faut une équité entre le travail bien fait et une rémunération adéquate. Il fait aussi de l’écoute. Je salue le lancement officiel du site web du TEWF qui témoigne de son engagement pour la modernisation et la numérisation », a déclaré Anil Gayan, le ministre du Tourisme lors d’une remise de prix aux employés du secteur hôtelier. Il a félicité le TEWF pour le bon travail accompli. Et annoncé qu’en 2019, la TEWF en collaboration avec le ministère de la Santé et de la Qualité de la vie mettra sur pied un programme de dépistage avec une caravane de santé qui sillonnera les différents établissements hôteliers du pays. Le but est d’améliorer le bien-être des employés du secteur touristique.

Le ministre du Tourisme a rappelé que la mission première du TEWF « est de veiller au bien-être des employés de ce secteur à la fois prometteur et vulnérable ». Il a évoqué la compétitivité qui existe dans ce milieu et qui nécessite une main-d’œuvre « formée, qualifiée et revigorée avec de l’expérience pour maintenir la destination de Maurice. » Il a aussi fait appel à une formation accrue pour améliorer la qualité des services dans les hôtels et répondre aux attentes des clients exigeants.

Dans le même ordre d’idées, Anil Gayan a salué les ateliers de travail mis en place par le TEWF pour les employés du secteur et les concours organisés autour des métiers de l’hôtellerie. Il a aussi indiqué que d’après une étude entreprise par l’Organisation mondiale du Tourisme, un touriste dépense en moyenne « un tiers de son budget de vacances sur la restauration ». L’île Maurice, selon lui, a le grand potentiel d’être un centre de gastronomie de renom mondial. « Nous avons de grands chefs et nous sommes maintenant dans le Guinness Book of Record pour avoir réussi avec un total de 36 000 œufs à battre la Pologne qui avait réussi l’exploit du “largest scrambled eggs” en 2014 avec 29 096 œufs pour un plat d’œufs brouillés. »

Selon Anil Gayan, il faut préserver l’authenticité de la cuisine mauricienne. « Notre cuisine mauricienne fusion est un atout important de notre industrie. Nos chefs de renom international ont la responsabilité de préserver l’authenticité de la cuisine mauricienne et de la promouvoir, tout en gardant en mémoire ce devoir de transmettre à la jeune génération de chefs ce savoir-faire en vue d’assurer notre héritage culinaire. Avec notre diversité gastronomique, Maurice se positionne comme le champion culinaire de l’océan Indien. »

Claude Narain, président du TEWF, a laissé entendre que le Tourism Employees Welfare Fund « est à l’écoute du personnel tout en mettant à la disposition des employés du secteur du tourisme quatre axes précis portant sur le social, l’éducation, les finances, le bien-être et les loisirs ». D’où le lancement de son nouveau site web qui, a-t-il dit, a été conçu « pour amener le TEWF chez vous, dans vos établissements en vue de permettre à tout un chacun de faire sa demande en ligne directement de son domicile ou de son lieu de travail. Ce sera “friendly user.” »

Cette année, le TEWF a organisé des concours pour récompenser les meilleurs valets, femmes de chambre, chefs, barman et barista. Les gagnants des différents concours sont : Westin Turtle Bay (Housekeeping competition), Constance Belle Mare Plage (perfect guest welcoming at Front Office competition), Le Canonnier (fruit/vegetable carving competition), Constance Prince Maurice (cocktail competition), One & Only Le Saint Géran (Best Barista) et La Pirogue (Pastry Chef Challenge).