Se basant sur les données disponibles à ce jour sur les arrivées touristiques et les informations fournies par les opérateurs du secteur, Statistics Mauritius prévoit pour cette année un million d’arrivées touristiques et environ Rs 47 milliards de recettes, selon les anticipations de la Banque de Maurice.
L’estimation d’un million de visiteurs, souligne Statistics Mauritius, représente une augmentation de 3,6 % par rapport aux arrivées de 2012 (965 441) alors que celle concernant les recettes de Rs 47 milliards constitue une progression de 5,9 % par rapport au niveau enregistré en 2012 (Rs 44,4 milliards). Faisant le bilan du secteur pour l’année écoulée, Statistics Mauritius rappelle qu’il y a eu une hausse de seulement 0,1 % dans les arrivées touristiques, soit 965 441 contre 964 642. Environ 93 % des touristes sont venus à Maurice pour des vacances alors que 4,4 % ont fait le déplacement pour affaires ou pour participer à des conférences, le reste effectuant tout simplement des transits.
Les arrivées d’Europe ont chuté de 8 %, passant de 609 648 à 560 699. La France, premier marché européen, a cédé 13,2 % avec un total de 262 100 visiteurs. Les autres gros marchés européens ont aussi été en repli : le Royaume-Uni (-0,6 %), l’Allemagne (-2 %) et l’Italie (-24,1 %). Par contre, le marché russe a progressé de 58,9 % et celui de la Suisse de 6,7 %. D’autres marchés moyens ont réalisé des performances négatives à l’image de l’Espagne (-3,3 %), des Pays-Bas (-14,4 %) et de la Belgique (-8,8 %).
Dans notre région, une augmentation de 14,7 % du nombre de visiteurs (265 215) a été notée. La Réunion a affiché une croissance de 23,2 % à 139 169 et l’Afrique du Sud de 3,3 % à 89 058. Le Kenya a terminé l’année avec une hausse de 41,3 %, Madagascar 18,5 %, les Comores 11 % et le Zimbabwe 4,9 %. En revanche, les Seychelles ont subi une baisse de 20,1 %. Du côté du marché asiatique, le nombre de touristes s’est élevé à 104 336 contre 91 057 en 2011. L’Inde (+2,3 % à 55 197) et la Chine (+38 % à 20 885) se sont démarquées mais on observe également les bonnes performances de Hong Kong (+114 %), des Émirats arabes unis (+42,9 %) et du Japon (+6,2 %). Pour ce qui est des touristes en provenance de l’Océanie, une croissance de 6,6 % à 17 863 a été réalisée grâce surtout à l’Australie (+8,2 %).
Le nombre de nuitées touristiques pour 2012 est estimé à 9 735 000 contre 9 608 000 en 2011. À fin décembre 2012, sur les 118 établissements hôteliers enregistrés, 117 étaient en opération, le seul qui ne l’était pas subissant des travaux de rénovation. La capacité totale de chambres des hôtels enregistrés se chiffrait à 12 527 avec un total de 25 496 lits. Le taux d’occupation des chambres d’hôtel a été en moyenne de 62 %, soit en dessous des 65 % atteint en 2011. Le taux d’occupation des lits (55 %) a été également inférieur à celui de l’année précédente (57 %). Les grands hôtels (ceux comptant plus de 80 chambres) ont réalisé des taux d’occupation de 65 % (chambre) et de 57 % (lit).
Les recettes brutes touristiques, selon la banque centrale, se sont accrues de 3,9 % en 2012 pour atteindre Rs 44,4 milliards (Rs 42,7 milliards en 2011.