Photo illustration

Le pays a accueilli 86 000 touristes indiens en 2017, mais l’ambition est de porter ce chiffre à 120 000 d’ici deux ans. Les autorités souhaitent tirer profit de ce marché porteur. Cette année, le pays devrait accueillir 89 000 touristes indiens.

À cet égard, l’office du tourisme s’est lancé dans une campagne agressive en vue d’attirer les Indiens. Un roadshow a été organisé en ce sens dans quatre villes indiennes, à savoir New Delhi, Ahmedabad, Chennai et Mumbai, et ce pour rencontrer les voyagistes indiens afin de mieux les familiariser avec les atouts touristiques mauriciens.

Le marché indien affiche un potentiel certain dans des segments tels le MICE (Meetings, incentives, conventions & exhibitions) et les mariages, sans oublier le tournage de films. Le bureau de la MTPA en Inde promeut Maurice auprès des Indiens avec le slogan “beyond-the-beach” car les touristes indiens sont friands d’activités comme le “sky diving”, la tyrolienne, le “quad biking”, le “sea-karting”, les promenades en sous-marin et les tours en hélicoptère. Ils aiment également le shopping, la “nightlife”, la cuisine et les spas.

Développer le marché touristique indien s’insère dans la stratégie gouvernementale de diversification tous azimuts des marchés pour ne pas dépendre uniquement du marché européen, comme le souligne d’ailleurs le Strategic Plan 2018-2021 lancé la semaine dernière par le ministère du Tourisme. Ce plan prévoit l’arrivée de 2 millions de touristes en 2030 et des recettes de Rs 120 milliards. Pour atteindre ces objectifs, le marché indien est sans conteste l’un des axes majeurs identifiés par les autorités.

Par ailleurs, la clientèle indienne est connue pour ses “big fat weddings” avec des centaines d’invités et de grosses dépenses en termes d’organisation et de préparatifs, qui représentent une aubaine pour les prestataires de services locaux. Maurice est également privilégiée par les Indiens comme destination de lune de miel.

Pour mieux répondre aux attentes de cette clientèle précise, plusieurs hôtels ont taillé des offres sur mesure et ont développé leurs infrastructures pour satisfaire ce segment du marché. En outre, les autorités facilitent le mariage des étrangers à Maurice, si bien que les mariages ont toujours été placés en tête des actions commerciales menées en Inde. D’ailleurs, aujourd’hui on parle même de tourisme du mariage à Maurice et certains tour-opérateurs locaux ont même leur “wedding executive” pour se charger de ce type d’événements.

En août dernier, 6 714 Indiens ont séjourné à Maurice, soit une hausse de 18,2%, comparé à août 2017. Pour la période de janvier à août dernier, 63 112 Indiens sont venus à Maurice, contre 59 826 pour la même période en 2017, ce qui représente une hausse de 5,5%. L’Inde est le sixième marché touristique de Maurice, en ordre d’importance, juste derrière l’Allemagne (4e) et l’Afrique du Sud (5e). Il regroupe 7,2% des arrivées touristiques totales dans le pays.