Les arrivées touristiques pour le premier mois de l’année 2012 sont en baisse de 3 %, indique le dernier relevé mensuel de Statistics Mauritius. Le nombre de visiteurs en janvier s’est élevé à 98 837 contre 101 887 pour le mois correspondant de 2011, soit une diminution de 3 %.
L’Europe, d’où vient le gros des touristes, a accusé un repli de 5,9 % le mois dernier, les arrivées se situant à 59 038 contre 62 756 à pareille période en 2011. La France, notre principal marché tant au niveau européen qu’à celui de l’ensemble des sources de touristes, a été à la peine, les arrivées de ce pays reculant de 7,4 % pour s’établir à 30 692. L’Italie, le deuxième marché en Europe, a aussi connu un affaiblissement, soit 6 242 touristes (-11,9 %). Les autres replis notables sont ceux du Royaume Uni (5 206, -12,6 %), la Belgique (886 , -11,3 %) et l’Allemagne (4 465, -8,9 %).
Les opérateurs et promoteurs de l’industrie vont cependant se réjouir de la hausse des arrivées (+51,7 % à 3 631) en provenance des pays ayant fait partie dans le passé de l’Union Soviétique, avec la Russie nous apportant 3 037 touristes (+63,8 %). De même, le marché suisse a affiché une faible augmentation de 1,9 % avec 2 287 arrivées.
Une réduction des arrivées a aussi été notée au sein du groupe de pays africains. Le premier marché régional, La Réunion, qui est de plus le deuxième marché le plus important au niveau général, a été en recul avec un total de 19 861 touristes (-8,2 %). Les arrivées de l’Afrique du Sud se sont chiffrées à 7 205, en légère baisse de 2 %. Pour ce qui est des autres pays de la sous-région, on constate une petite progression du marché malgache (+1,8% à 908) alors que les Seychelles ont pris une courbe descendante (-21,4 % à 567).
Les replis des marchés européen et africain ont été en partie compensés par les hausses des marchés asiatique et américain. On observe une très forte augmentation (+202,9 %) de la Chine qui nous a envoyé 2 735 touristes. La bonne tenue du marché chinois se maintient après la hausse de 101 %, enregistrée en décembre 2011. Cependant, les responsables de l’industrie reconnaîtront que le potentiel de ce marché est loin d’avoir été exploité au maximum. L’Inde, le premier marché asiatique, a marqué en revanche le pas en janvier, les arrivées se chiffrant à 3 035 (-3,9 %). L’Inde et les Émirats Arabes Unis (-12,5 %) sont les seuls marchés asiatiques à avoir subi un recul.
Du côté des Amériques, les États-Unis ont progressé de 73,1 % pour atteindre 618 arrivées. Le Canada a affiché un taux de croissance de 11,9 % avec 377 touristes. Par ailleurs, le marché australien a régressé de 4,7 % avec 1 118 visiteurs en janvier 2012.
Rappelons que Maurice avait subi une réduction de 2,2 % des arrivées touristiques en décembre 2011 (112 295) comparativement à la performance pour le même mois en 2010 (114 849).
Pour l’ensemble de l’année écoulée, le nombre total de touristes s’est élevé à 964 642 contre 934 827 en 2010.