Les arrivées touristiques pour le mois de janvier 2013 ont accusé une baisse de 6 %, indique le relevé mensuel publié ce matin par Statistics Mauritius. Le nombre de visiteurs pour le mois s’est élevé à 92 894 contre 98 837 en janvier 2012.
Le repli du nombre de touristes pour le premier mois de l’année est expliqué dans une bonne mesure par la mauvaise tenue des marchés européens. Maurice a accueilli un total de 51 529 touristes de l’Europe contre 59 038 en janvier 2012. La morosité est persistante concernant l’Europe, la première source touristique de Maurice. La France a subi un repli de 17 % avec 25 478 touristes alors que l’Italie a cédé 40,7 % avec 3 699 visiteurs. L’Espagne, autre pays affecté par la crise, n’a envoyé que 257 touristes à Maurice contre 375 pour le premier mois de 2012. Le Royaume Uni (de 5 206 à 5 664) et l’Allemagne (de 4 465 à 5 525) ainsi que la Belgique (de 886 à 1 021) sont les seuls marchés européens à afficher une croissance.
On note que le marché russe a fléchi de 10,9 % le mois dernier avec un total de 2 707 touristes. La Russie et la Chine figurent parmi les nouveaux marchés ciblés par Maurice dans le cadre de sa politique de diversification des sources touristiques. Or, la Chine également a cédé le pas, avec un total de 1 682 touristes contre 2 735 en janvier 2012. Malgré ce fléchissement du marché chinois, qui était jusqu’ici en croissance soutenue, l’Asie a réalisé une progression de 9,1 % avec un total de 7 914 touristes.
Le marché indien, avec une hausse de 41,3 % (de 3 035 à 4 289), a largement compensé l’affaiblissement du marché chinois. On observe également que les Émirats Arabes Unis ont enregistré une augmentation de 112,8 % avec 432 touristes pour le mois.
S’agissant du marché africain, le nombre de touristes s’est élevé à 30 678 (+4,2 %). La Réunion s’est démarquée du lot avec un total de 22 431 arrivées (+12,9 %) alors que l’Afrique du Sud, le deuxième marché de la région, a chuté de 20,1 % avec 5 760 visiteurs. Statistics Mauritius rapporte que Madagascar a amélioré sa performance (+26,1 %, 1 145 touristes) alors que les Seychelles ont fait moins bien qu’en janvier 2012 (432 contre 567).
Par ailleurs, on note une réduction de 18,9 % des arrivées touristiques en provenance des Amériques (1 528), le marché US cédant 40,5 %. Baisse également de 3 % du nombre de touristes australiens (1 084).