Les arrivées touristiques pour le mois d’octobre 2013 se sont élevées à 92 520 soit une progression de 2,8 % par rapport au nombre enregistré pour le mois correspondant (89 994) de l’année dernière. La croissance des arrivées du mois dernier a été plus lente que celles notées en septembre (+8,4 %) et août 2013 (+11,5 %) mais on a noté, par ailleurs, un renversement de tendance au niveau de notre principal marché, la France, d’où sont venus 23 847 touristes (+4,8 %).
Le marché européen, source d’environ 60 % des arrivées touristiques le mois dernier, a enregistré une progression de 0,3 % avec un total de 53 837 visiteurs. La France, le plus gros marché au niveau européen, a réalisé une croissance de 4,8 %, cela après avoir évolué en territoire négatif pendant les mois précédents. Cependant, le marché français a encore du chemin à faire pour rattraper le retard accumulé. Sur la période janvier-octobre 2013, 187 079 touristes sont venus de la France contre 196 913 pour la période correspondante de 2012, soit une baisse de 5 %.
Le Royaume Uni a maintenu le mois dernier sa bonne tenue avec un total de 9 452 arrivées contre 8 821 pour le même mois en 2012. L’Allemagne a aussi été en croissance avec 6 468 visiteurs contre 6 086 en octobre 20122 alors que la Suisse est restée plus ou moins stable avec 3 953 touristes. Quant aux marchés italien (-24,9 % à 2 561), espagnol (-15,8 % à 777) et des Commonwealth Independent States dont la Russie (-17,2 % à 1 227), ils sont toujours en régression.
Pour ce qui est des marchés africains, contrairement à la tendance positive notée ces mois précédents, octobre s’est terminé avec une réduction de 3 % dans le nombre d’arrivées (24 855). Ce repli s’explique principalement par le fléchissement des deux principaux marchés régionaux : la Réunion (de 16 883 à 15 817) et l’Afrique du Sud (de 5 817 à 5 647). Cette baisse a été largement compensée par les marchés asiatiques qui ont dégagé une croissance de 41,4 % à 10 908. La Chine s’est une nouvelle fois démarquée avec une progression de 114,5 % (de 1 803 à 3 867) alors que l’Inde a enregistré une hausse de 2,5 % avec un total de 3 471 arrivées. La plus forte augmentation du mois est à mettre à l’actif de la Malaisie (+160,44 % à 349). Pour ce qui est des marchés de l’Océanie, ils ont réalisé une progression de 9,1 % alors que ceux des Amériques ont chuté de 12,7 %.
Le total des arrivées touristiques de janvier à octobre 2013 se chiffre à 786 963 contre 765 578 pour la même période de 2012. Le nombre de touristes en provenance d’Europe a atteint 428 377, en baisse de 2 % par rapport au niveau enregistré pour les dix premiers mois de l’année dernière. Les marchés britannique, allemand, suisse et danois, entre autres, ont affiché des taux positifs alors que les marchés français, italien, espagnol, autrichien ont été en décroissance.
La région Afrique a réalisé un taux de progression de 2,2 % (220 068 touristes au total) de janvier à octobre 2013 mais le plus gros marché, la Réunion, a reculé légèrement (-1,5 % à 116 846). L’Asie a enregistré la plus forte hausse (+30,2 % à 109 458) grâce à la Chine, l’Inde, les Émirats Arabes Unis et la Malaisie, entre autres.
La progression de ces derniers mois dans les arrivées touristiques ne se traduit pas nécessairement par une croissance des revenus, fait remarquer un observateur. Pour le mois d’août 2013, par exemple, la Banque de Maurice indique que les recettes ont atteint Rs 2,3 milliards, soit environ Rs 500 millions de moins que pour le mois correspondant de 2012. Sur la période septembre 2012-août 2013, le tourisme a rapporté Rs 41,7 milliards contre Rs 44,8 milliards pour les douze mois précédents