L’AfrAsia Bank Mauritius Open, remporté par le jeune Sud-Coréen Jeunghun Wang, 20 ans, a projeté Maurice sur la carte du tourisme golfique mondial à plus d’un titre. Avec cette victoire à Maurice, Jeunghun Wang est rentré dans l’histoire de l’European Tour en devenant le plus jeune golfeur à remporter deux tournois de suite. Une semaine auparavant, il s’était imposé au Trophée Hassan-II, au Maroc. De plus, le tournoi, qui a duré quatre jours, a bénéficié d’une couverture médiatique considérable à travers le monde.
Quelque 126 joueurs internationaux se sont affrontés  du 12 au 15 mai sur le parcours du Four Seasons Golf Club Mauritius, à Anahita, en vue de remporter le prix prestigieux de 40 millions de roupies. Devant le succès remporté par l’AfrAsia Bank Mauritius Open, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, qui était l’invité au dîner de gala organisé samedi soir, a promis son soutien indéfectible à toutes les tentatives visant à mettre Maurice sous les projecteurs en tant que « preferred hosting destination for, not only sporting events, but also for major conferences, exhibitions, shows and international festivals ». Il s’est dit « optimiste » quant à la possibilité de voir des événements sportifs, comme les “golf opens”, figurer à l’agenda annuel des circuits professionnels. « I am certain that with the efforts of Government and sporting associations and the contribution of the private sector and sponsors, a “Mauritius Open” tournament or competition will soon be a reality », a-t-il lancé. Plusieurs joueurs de réputation internationale avaient fait le déplacement à Maurice,  dont Scott Hend (Australie), Nicolas Colsaerts (Belgique), Haotong Li (Chine), Chiragh Kumar (Inde), Shaun Norris, Juco Van Zyl et George Coetzee (tous trois d’Afrique du Sud), Danthai Boonma (Thaïlande), Soomin Lee et  Jeunghun Wang (Corée du Sud).
Pour sa part, le Premier ministre adjoint, Xavier-Luc Duval, s’est réjoui de l’importance que prend le tourisme golfique dans la stratégie touristique du pays. Il a annoncé à cette occasion le lancement d’un “golf pass” permettant aux visiteurs d’avoir accès aux neuf parcours de golf tout le long de l’année « à un tarif raisonnable ». Grâce à ces “breathtaking golf courses”, Maurice se fait graduellement un nom en tant que “Golf Destination in its own right”. Le Premier ministre adjoint en a aussi profité pour évoquer la bonne performance de l’industrie touristique en 2015 et depuis le début de cette année. L’arrivée de compagnies aériennes comme Lufthansa, Eurowings, Austrian Airlines et Turkish airlines a permis, selon lui, d’avoir accès à de nouveaux marchés, aussi bien en Europe de l’ouest qu’en Europe de l’est. « Nous espérons pouvoir accueillir d’ici octobre prochain Asia Airline, qui apporterait une grande contribution dans la construction d’un “hub” régional, qui se veut être un trait d’union entre l’Afrique et l’Asie. » Il a aussi rappelé que l’Airport Mauritius Ltd a lancé « une nouvelle initiative », le “Passenger growth incentive scheme”, qui permet d’offrir aux nouvelles compagnies aériennes arrivant à Maurice des tarifs extrêmement compétitifs. Xavier-Luc Duval a insisté sur l’importance accordée « à la qualité plutôt qu’à la quantité ». Et de lancer : « I do not want to see our island becoming a mass tourism destination. » Il a également annoncé que le moratoire concernant la construction de nouveaux hôtels prendra bientôt fin, tout en soulignant que Maurice aurait besoin de 600 nouvelles chambres par an. « Now we need to act on things that will take our destination to new heights… », a-t-il lancé. Il a également mentionné des projets qui amélioreront l’expérience touristique à Maurice, à l’instar de la création d’un aquarium, de musées et de galleries d’art. L’industrie touristique emploie directement et indirectement quelque 100 000 personnes actuellement.
Sanjiv Bhasin, CEO d’AfrAsia bank, explique pour sa part que le parainnage du Mauritius Open est un exercice dans la construction de la marque AfrAsia. « La banque est une “wholesale bank” qui s’adresse aux compagnies, non seulement à Maurice mais également en Afrique et en Asie. Et nous nous occupons également de la gestion des fortunes. Or, le golf est très populaire dans cette tranche de notre clientèle », soutient-il, avant d’ajouter : « Le Mauritius Open constitue une manifestation internationale couverte aussi bien par la presse que par la télévision. Cela nous permet de projeter l’image d’une institution bancaire ancrée dans une “expanding market base”. »
Mais « plus que la promotion d’AfrAsia, ce tournoi constitue aussi une excellente promotion pour Maurice à l’international », estime Sanjiv Bhasin. « Maurice est une destination touristique unique qu’affectionnent les participants. Par conséquent, le Mauritius Open est un “outstanding public brand building event for Mauritius Inc”. Il permet aux visiteurs d’apprécier l’hospitalité des hôtels mauriciens, la qualité de la nourriture et des boissons. C’est donc une occasion de promotion touristique et de la marque Mauritius Inc », a-t-il dit. Sanjiv Bhasin se dit confiant que, comme pour la Thaïlande, le tourisme golfique puisse constituer une tranche importante de la stratégie touristique mauricienne, « surtout pour les courts séjours de trois ou quatre jours ».
Au niveau de la MTPA, Arnaud Martin estime qu’avec ses neuf parcours de standard international et un fort positionnement en tant que destination golfique, Maurice « peut être fière de pouvoir mettre en avant une offre si exceptionnelle, maintes fois récompensée par la communauté internationale des golfeurs au cours de ces dernières années ».