Statistics Mauritius a maintenu à 1 030 000 son estimation des arrivées touristiques pour cette année, cela en se basant sur des données récentes concernant le nombre de visiteurs et des informations obtenues des différents acteurs de l’industrie. Dans un rapport rendu public ce matin, Statistics Mauritius prévoit une croissance de 3,7 % des arrivées cette année (993 106 en 2013) et annonce que, selon la Banque de Maurice, les revenus du secteur tourneraient autour de Rs 44,5 milliards, soit une progression de 9,7 % par rapport au montant enregistré l’année dernière (Rs 40,5 milliards).
Faisant le bilan des arrivées pour le premier semestre de 2014, Statistics Mauritius rapporte une hausse de 4 % avec un total de 490 697 visiteurs contre 471 664 pour la période correspondante de 2013. Elle observe que le Sri Lanka a fait mieux avec une augmentation de 24,6 % en accueillant 727 353 visiteurs. Les Maldives ont également réalisé une meilleure performance que Maurice avec une croissance de 11,1 % (601 513 touristes) alors que les Seychelles ont essuyé un revers (-1,5 %, 110 870 visiteurs). Les 490 697 touristes ont passé un total de 5,1 millions de nuits à Maurice, ce qui représente une hausse de 6,4 % comparativement au nombre de nuitées du premier semestre 2013. Cependant, considérant que les revenus touristiques n’ont augmenté que de 2,4 % pour s’élever à Rs 22,6 milliards, Statistics Mauritius souligne que les revenus moyens par touriste ont accusé une baisse de 1,6 % pour s’établir à environ Rs 46 000.
Des 19 033 arrivées additionnelles notées au cours du premier semestre 2014, on remarque que la part du lion revient à la Chine (+ 14 848). Le Royaume Uni est en deuxième position (+ 4 494) suivi de l’Inde (+ 1 336), de la Suisse (+ 883) et de l’Allemagne (+ 849). Parmi les marchés en repli, il y a la France (-5 342), La Réunion (-1 305), l’Italie (-969) et l’Afrique du Sud (-938). La France demeure quand même le plus gros marché de Maurice avec un total de 118 852 visiteurs, précédant La Réunion (68 390), le Royaume Uni (47 142), l’Afrique du Sud (40 002), l’Inde (33 173), la Chine (31 938) et l’Allemagne (29 678).
Selon le relevé de Statistics Mauritius, 105 des 114 établissements hôteliers enregistrés étaient en opération à la fin de juin 2014, les neuf autres étant affectés par des travaux de rénovation. La capacité totale de ces 105 hôtels était de 12 307 chambres, soit 25 308 lits. Le taux d’occupation des chambres de l’ensemble des établissements en opération était de 62 % pour le premier semestre 2014 contre 60 % pour le même semestre de 2013. Le taux d’occupation des lits a aussi été en hausse : de 52 % à 55 %.
Les grands hôtels (ceux comptant plus de 80 chambres) ont affiché un taux d’occupation des chambres de 64 % contre 61 % pour les premiers six mois de l’année dernière. Le taux d’occupation des lits a aussi pris une courbe ascendante : de 54 % à 56 %. Ces grands établissements représentaient 49 % de l’ensemble du parc hôtelier de Maurice. Ils disposaient de 9 310 chambres (19 308 lits).
Par ailleurs, se basant sur les données recueillies dans le cadre de son enquête sur l’emploi et les salaires dans le secteur touristique, Statistics Mauritius remarque que la main-d’oeuvre dans les établissements (hôtels, restaurants, agences de voyages et tours opérateurs locaux) comptant au moins 10 employés a diminué très légèrement entre mars 2012 (28 387) et mars 2013 (28 356). Cinq ans plus tôt, soit en mars 2009, le nombre d’emplois se chiffrait à 27 454.