La Mauritius Tourism Promotion Authority a fait appel au soutien du Conseil des religions dans le cadre du Code d’éthique du tourisme. Cette initiative fait suite à la messe du tourisme célébrée le 27 septembre. Un protocole d’accord a été signé mercredi entre les deux parties en vue de présenter Maurice comme une destination multireligieuse. Le conseil s’est ainsi engagé à soutenir la MTPA dans l’élaboration d’itinéraires spirituels à travers le pays.
Cette initiative permettra aux touristes de découvrir une autre facette de Maurice : celle de sa richesse spirituelle et culturelle. Le souhait de promouvoir le tourisme spirituel a été formulé lors de la messe du tourisme le 27 septembre par le Comité diocésaine du tourisme, le ministère du Tourisme et autres partenaires. Ces derniers estiment qu’il est temps de promouvoir le tourisme culturel en proposant des visites aux édifices religieux du pays.
La Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) s’est ainsi engagée à diffuser le Code d’éthique du tourisme. Le document est actuellement disponible en anglais et français. Il sera par la suite publié en kreol, allemand, italien, espagnol, hindi et mandarin.
Outre la diffusion du Code d’éthique à travers l’accord de coopération, le Conseil des religions sera appelé à aider à l’élaboration d’un itinéraire spirituel, dont un parcours proposant la visite de plusieurs lieux de culte dans une région. Le conseil se réunira ainsi dès lundi pour définir un itinéraire spirituel dans la capitale.
Après avoir identifié les lieux qui feront partie du parcours spirituel, le Conseil des religions apportera son soutien pour remplir une fiche d’information qui permettra l’identification des lieux et leur histoire. Les données seront par la suite rassemblées dans de petits livrets que les tour-opérateurs et les guides touristiques distribueront à leur tour.
Lors de la signature d’accord, le président du Conseil des religions a exprimé sa satisfaction quant à la vitesse à laquelle a évolué le projet. Ce dernier, a ajouté le père Goupille, a été aussi vite qu’un avion car il a commencé le 27 septembre pour se concrétiser avec la signature rapide d’un Memorandum of Understanding entre le conseil et la MTPA. « Il est désormais temps d’exploiter nos ressources afin d’attirer un plus grand nombre de touristes recherchant la spiritualité à Maurice », a soutenu le père Goupille.
Le Chairman de la MTPA a pour sa part déclaré que « c’est lors de la messe du tourisme 2011 que l’idée de revoir le Code d’éthique du tourisme a germé et a permis de le remettre à jour. Ce code d’éthique sera prochainement disponible en neuf langues », a rappelé Robert Desvaux. Ce dernier est d’avis que le soutien des hommes religieux dans cette démarche sera bénéfique pour convaincre les Mauriciens de mettre en pratique les différentes facettes du Code d’éthique, dont une copie a été récemment offerte à l’ambassadrice de la Croix Rouge Adriana Karembeu lors de sa visite à Maurice.
« Avec cet aspect religieux, l’île Maurice attirera de nombreux touristes en quête d’un séjour paisible et spirituel. Le tout avec ses plages et ses services internationalement connus », a déclaré Robert Desvaux. De plus, Air Mauritius organisera une compétition dans le but de mettre en avant le tourisme spirituel à Maurice. Deux billets d’avion vers une destination de choix seront offerts au gagnant.
Le Code d’éthique pour le tourisme stipule entre autres que le Mauricien doit être fier d’être un habitant d’une île pluriculturelle et faire connaître au touriste sa musique, rester lui-même et simple et ne pas imiter un style qui lui ferait perdre son identité. Pour les professionnels du secteur, le Code d’éthique leur demande de s’améliorer constamment, de garantir la qualité des services et conditions de sécurité, de faire que la publicité de notre produit soit toujours réaliste et honnête, entre autres.