Fort d’un premier succès avec l’organisation du Carnaval de Flic-en-Flac en juillet dernier, le président de la Mauritius Tourism and Promotion Authority a décidé de placer la barre encore plus haut, cette année, avec l’idée d’un Carnaval de la Mer inédit pour une destination balnéaire. La tenue d’un tel événement est pour Robert Desvaux un rêve cher qu’il compte bien réaliser. Si ce projet est toujours en phase de conception, les idées sont bien définies pour sa réalisation. « Je suis convaincu que le Carnaval de la Mer a le potentiel pour devenir l’événement majeur des destinations insulaires 2013 et nous allons tout mettre en oeuvre pour concrétiser ce rêve », soutient-il.
« J’ai rêvé, en ce début de janvier, d’un Carnaval de la Mer unique au monde et qui deviendra, à terme, une référence mondiale pour les destinations balnéaires. Nous avons besoin d’événements grandioses pour singulariser l’île Maurice sur la scène internationale. L’île Maurice, connue pour ses plages exceptionnelles et son lagon, possède tous les atouts nécessaires pour briller dans ce domaine », soutient Robert Desvaux. Et le président de la MTPA a déjà les idées bien claires pour concrétiser ce projet. Le Carnaval de la Mer, dit-il, se déroulera pendant une quinzaine de jours autour de l’île sur une plateforme de 800 mètres. Les hôtels seront invités à s’associer à l’événement. Des animations seront prévues sur les plages publiques et culmineront avec un événement populaire qui se déroulera à Flic-en-Flac, dans l’ouest de l’île Maurice. Le Carnaval de la Mer devrait débuter par un défilé de bateaux construits à l’ancienne et se poursuivra par une parade spectaculaire sur les chars flottants. Une plateforme de 800 mètres longeant la plage de Flic-en-Flac sera également installée et accueillera notamment un défilé de swimwear et de beachwear. Le public pourra suivre l’événement de la plage ou à partir de la mer dans des zones délimitées. Les différents restaurants autour de l’île, poursuit Robert Desvaux, seront également appelés à mettre en avant des menus axés sur les fruits de mer afin de valoriser les richesses de notre lagon.
Ainsi, si cet événement sera une grande première en son genre, Robert Desvaux estime que Maurice a tous les atouts nécessaires pour relever ce défi. « Je suis convaincu que le Carnaval de la Mer a le potentiel pour devenir l’événement majeur des destinations insulaires 2013 et nous allons tout mettre en oeuvre pour concrétiser ce rêve », dit-il. Et de renchérir : « C’est une grande fête autour de la mer que nous souhaitons organiser car elle est indissociable de l’image de l’île Maurice. L’ambiance sera festive et permettra à la destination de montrer son savoir-faire et d’asseoir davantage son image de destination incontournable dans cette partie du monde. » L’objectif déclaré du président de la MTPA est avant tout de faire de ce Carnaval de la Mer l’événement phare de l’année touristique.
Après le retentissant de l’année dernière et les retombées positives à travers le monde, le président de l’Office du Tourisme souhaite, cette année passer à la vitesse supérieure et installer cet événement dans le calendrier international. Notre interlocuteur est d’avis que Maurice mérite aussi d’être connue pour son carnaval sur la mer unique. C’est le genre d’événement annuel, dit-il, qui, nous en sommes convaincus, permettra à la destination d’avoir une longueur d’avance dans un monde touristique ultra concurrentiel
Le président de la MTPA, qui a déjà fait part de son projet à ses contacts au niveau de la presse professionnelle internationale, note avec satisfaction « l’intérêt qu’ils ont démontré pour l’organisation d’un tel événement, sans commune mesure dans l’océan Indien ». À noter que les noms de domaine www.carnavaldelamer.com et www.seacarnival.com sont déjà les propriétés de l’île Maurice.