Photo illustration

Avec quelque 40 000 Mauriciens qui se rendent à La Réunion chaque année, Maurice représente le premier visiteur étranger hors métropole pour l’île sœur, soit le 2e marché émetteur. Et les Réunionnais comptent bien augmenter ces déplacements, avec pour objectif en 2020 continuer à faire de La Réunion la destination préférée des Mauriciens. Cela, en misant en outre, également sur le partenariat dégagé depuis le 7 septembre à l’occasion du vol inaugural de l’A330-neo sur l’aéroport de Pierrefonds.

La direction marketing de l’île de La Réunion Tourisme a réuni la semaine dernière une cinquantaine de professionnels du tourisme mauriciens, agents de voyages, tours opérateurs et autres institutionnels au Pink Socks Seafront Bar, au Suffren Hôtel & Marina, en vue de pour remercier les partenaires mauriciens de leur investissement et clôturer l’année sur une note festive. Pour cause, Maurice demeure le 2e marché émetteur pour La Réunion. L’île de La Réunion Tourisme a profité de cette soirée pour remettre un trophée à la meilleure agence de voyage mauricienne qui s’est démarquée dans le cadre du Challenge de ventes, organisé il y a un mois pour la destination Réunion. Le trophée est revenu à l’agence Atom Travel, qui a vendu 150 des 400 billets mis en vente durant cette compétition. Un prix spécial, en guise de voucher pour un séjour tous frais payés à La Reunion, a été accordé à Trisha Gunnoo, d’Atom Travel, pour avoir vendu les 150 billets.

Sarah Lheritier, directrice marketing et communication de l’île de La Réunion Tourisme, fait ressortir qu’ « il est important de mettre à l’honneur ces partenaires mauriciens qui nous aident au quotidien à augmenter la notoriété et l’attractivité de la destination Reunion sur le marché mauricien. » Elle rappelle que si la France métropolitaine est naturellement le premier marché émetteur sur l’île sœur, « le 2e marché qui arrive juste après est Maurice, qui est d’ailleurs le premier marché émetteur pour l’océan Indien. » Fin 2018, dit-elle, ils étaient à plus de 40 000 Mauriciens à avoir visité La Reunion.

« C’est une clientèle que nous apprécions énormément », dit Sarah Lheritier, faisant ressortir que si les Mauriciens apprécient les courts séjours, il n’y a pas de période spécifique pour eux pour se rendre à La Réunion. « C’est tout au long de l’année, et peut-être un peu plus durant les vacances scolaires », dit-elle, ajoutant que les Mauriciens se rendent à l’île soeur notamment pour les excursions nature, le shopping et la nightlife. « Il y a aussi cette petite French touch que l’on peut trouver à La Réunion qui est très appréciée par les Mauriciens », ajoute Karine Cadet, adjointe à la direction marketing de l’île de la Réunion Tourisme.

En réunissant les professionnels mauriciens du tourisme pour une soirée de remerciements vendredi, l’organisme a également souhaité réitérer sa volonté de continuer sur ce partenariat gagnant avec les agents mauriciens et renforcer ainsi les relations tissées. « Nous voulons aussi pouvoir continuer ensemble à être en mesure de proposer des offres les plus “sur mesure”, les plus compétitives, les plus expérientielles pour pouvoir faire vivre tout ce que La Réunion a de plus intense à offrir », dit Karine Cadet. L’objectif pour 2020 étant de continuer à augmenter l’attractivité de la destination Réunion.

Grégory Martin, chargé de mission – antenne Maurice Coopération et Relations Internationales de la Région Réunion – fait pour sa part ressortir qu’en outre, « le partenariat tourisme Maurice-Reunion représente 40M d’euros, soit Rs 1,2 milliard d’investissements croisés. » Maurice est le premier partenaire économique étranger de La Reunion, dit-il.