Le Raid Arbre Vert Amazones, qui en est à sa 11e édition, se déroulera pour la troisième fois à Maurice du 25 novembre au 3 décembre. Ce raid 100 % féminin consiste en une aventure humaine, un challenge sportif, permettant aux participantes de découvrir à travers diverses épreuves – courses d’orientation, randonnées, VTT, canoë…– les multiples facettes d’un pays. À Maurice, cet événement est une initiative de la Mauritius Tourism Promotion Authority. « Nous voulons renforcer le message que notre pays ce n’est pas uniquement des plages », souligne Robert Desvaux, le Chairman de la MTPA.  
Après la Guyane l’année dernière, l’équipe d’Alexandre Debanne, célèbre animateur de la télévision française, sera à Maurice pour la troisième fois pour faire découvrir Maurice à travers la onzième édition du Raid Arbre Vert Amazone. Elle était à Maurice en 2003 et 2006. Créé en 2001, le Raid Amazone est la première et unique aventure multisports non motorisés réservée aux femmes, pour la plupart des aventurières débutantes. Par équipes de trois, les concurrentes solidaires doivent réaliser des épreuves telles que courses d’orientation, VTT, canoë et Ride and Run. C’est un événement international qui engage cette année près de 80 équipes. Les participantes partagent des valeurs communes : le dépassement de soi, l’esprit d’équipe, la solidarité et l’adhésion aux principes du développement durable. L’on compte parmi les participantes neuf Mauriciennes. Le coup d’envoi sera donné le 27 novembre au Club nautique de Pointe-d’Esny. Pendant ces quelques jours, les participantes se rendront pour les différentes épreuves à plusieurs endroits déjà identifiés, notamment le Domaine du Chasseur, Casela et le Domaine Bel-Ombre.
Lors d’un point de presse organisé par la MTPA ce matin pour présenter l’événement, Alexandre Debanne s’est attardé sur le concept du Raid Amazone qui, souligne-t-il, « n’est pas une compétition, mais la découverte à travers des activités sportives ». Faisant ressortir que ce n’est pas dans le concept de Raid Amazone de visiter plusieurs fois le même pays, Alexandre Debanne a soutenu que « c’est la particularité de Maurice qui est en ligne avec l’idéologie du Raid Amazone, qui est aventure sportive et humaine. Cet événement vise à aller à la découverte d’un pays dans un esprit convivial et festif. Les femmes ont cette sensibilité de pouvoir en même temps assurer les épreuves et tirer profit de ce qu’il y a autour d’elles. Avec les hommes ce serait différent car ils ne penseraient qu’à la compétition ».
Lors de son intervention, Robert Desvaux a souligné l’importance de l’organisation d’un tel événement à Maurice. « Nous voulons renforcer le message que Maurice ce n’est pas uniquement la plage », dit-il. Le chairman de la MTPA a expliqué que Maurice a beaucoup à offrir en termes de culture, de nourriture et de musique. « Maurice c’est le Mauricien et c’est cela que nous voulons promouvoir », dit-il. Robert Desvaux a exprimé le souhait de voir les participants plus engagés pour connaître la culture mauricienne. « Vous pouvez aller chez des familles mauriciennes pour cueillir des mangues ou même prendre des recettes locales ».
Karl Mootoosamy, le directeur de la MTPA, a pour sa part soutenu que la couverture médiatique étrangère de l’événement permettra de faire connaître les autres facettes de Maurice. La MTPA compte par la suite réaliser un clip de Raid Amazone à Maurice pour le diffuser sur des chaînes de télé telles que CNN.