Fort d’un premier succès, le Carnaval de Flic-en-Flac et son hymne s’envolent pour la côte d’Azur en février 2013. Deux mois après l’organisation de la première édition, le Carnaval de Flic-en-Flac a été sollicité en tant qu’invité d’honneur au Carnaval de Nice, prévu du 15 février au 6 mars 2013. Cette démarche permettra à Maurice d’avoir une fois de plus une visibilité internationale. Pour le président de la Mauritius Tourism Promotion Authority, Robert Desvaux, « le Carnaval de Flic-en-Flac a permis de démontrer aux autres les talents et valeurs mauriciens. La présence de l’équipe mauricienne au Carnaval de Nice sera une autre occasion pour faire valoir l’authenticité des produits mauriciens ».
Avec cette invitation pour participer à la prochaine édition du Carnaval de Nice, Maurice obtient sa première reconnaissance internationale. Cette annonce a été faite par Robert Desvaux, lors d’une conférence de presse hier pour remettre les prix aux gagnants des diverses compétitions organisées dans le contexte de la Mauritius Shopping Fiesta et du Carnaval de Flic-en-Flac. Pour Robert Desvaux, qui a félicité les participants et les Mauriciens en général pour avoir démontré leurs talents et leur savoir-faire pendant la Mauritius Shopping Fiesta, il est clair que « l’authenticité des produits mauriciens a été mise en valeur et c’est ce qui a contribué à la réussite de cet événement ». Faisant allusion à la contribution des Mauriciens à cette démarche, il a soutenu que les Mauriciens sont les atouts principaux du pays. « Il faut continuer à valoriser l’authenticité mauricienne car sans cela il n’y aura pas d’industrie du tourisme durable ». À noter que les revenus du tourisme pour les premiers sept mois de l’année ont augmenté de 10,5 % bien que le nombre d’arrivées soit resté stable.
Dans ce contexte, le président de la MTPA a exprimé le souhait de voir tous les employés d’hôtels suivre une formation sur la culture mauricienne. « C’est ce qui intéresse le plus les touristes. Nous devons faire connaître notre musique, le séga, au monde », a expliqué Robert Desvaux. Ce dernier a aussi suggéré que les hôtels encouragent l’animation jusqu’à tard dans la soirée afin de mettre plus en valeur les artistes mauriciens. Avec le Carnaval de Flic-en-Flac, organisé le 1er juillet, soutient le président de la MTPA, Maurice a démontré sa capacité d’organiser un événement de qualité. Maurice, ajoute-t-il, a un grand potentiel, surtout au niveau culturel, comme démontré lors du Carnaval à Flic-en-Flac. « Nous avons donné le meilleur de nous-mêmes pour que la Mauritius Shopping Fiesta soit un succès ».
En ce qu’il s’agit de l’invitation de la côte d’Azur, Robert Desvaux a souligné que Maurice a été invitée pour cinq jours au Carnaval de Nice afin de démontrer les talents des Mauriciens. Cette invitation fait suite au grand succès du Carnaval de Flic-en-Flac et pour Maurice, ce sera encore une occasion pour rayonner sur le plan international. « C’est une occasion unique pour l’île Maurice de rayonner sur le marché français, qui, comme on le sait, est très important pour nous. L’impact médiatique du Carnaval de Nice est connu et cela va amplifier davantage le message promotionnel », a conclu Robert Desvaux.