Maurice a accueilli 849 976 touristes sur la période janvier-novembre 2012, soit 0,3 % de moins que le niveau atteint à la même période de 2011 (852 347), indique le dernier relevé mensuel publié par Statistics Mauritius. D’autre part, le premier groupe hôtelier mauricien New Mauritius Hotels (NMH) a annoncé des profits après-impôt de Rs 611 millions pour l’année se terminant au 30 septembre 2012, soit une baisse de 18,8 % par rapport au montant enregistré pour l’exercice financier 2010-2011.
Les arrivées touristiques continuent de se replier. Pour le mois de novembre, observe Statistics Mauritius, une réduction de 3,4 % du nombre de visiteurs a été notée, le nombre total se situant à 84 398 contre 87 348 pour le mois correspondant en 2011. Le marché européen reste déprimant, accusant une baisse de 9,7 % en novembre avec 57 934 touristes.
Les plus importants replis ont été constatés sur les marchés italien (- 34,6 % à 2 638), l’Espagne (- 26,1% à 488), français (-13,5 % à 30 572) et belge (-11,8 % à 1 065). En revanche, le marché britannique a enregistré une hausse de 16,5 % pour atteindre 8 058 arrivées. La Suède s’est aussi bien tenue avec une progression de 35,3 % à 629.
Dans la région, le marché réunionnais a affiché une hausse de 9,9 % pour se situer à 6 148 alors que celui de l’Afrique du Sud a crû de 17 % pour se fixer à 4 992. En Asie, la Chine et l’Inde ont réalisé des taux de progression de 41 % et de 27,2 % respectivement pour atteindre 1 833 et 5 457 arrivées. Du côté de l’Australie (-18,8 % à 1 012) et des États-Unis (-17,8 % à 392), le mois de novembre s’est révélé décevant.
Le relevé sur la période janvier-novembre montre que l’industrie s’est tout juste rapproché de la barre des 850 000 touristes, une performance très légèrement en deçà du niveau enregistré en 2011. L’Europe a complètement cédé le pas avec une diminution de 8,1 % du nombre de touristes (500 273). La France, premier gros marché européen, s’est repliée de 12,7 % pour se situer à 232 656. Le Royaume Uni, deuxième marché, a perdu 1,6 % pour s’élever à 79 599 alors que l’Allemagne avec 50 135 arrivées a cédé 3,3 %.
Au niveau africain, La Réunion (119 598 touristes) a gagné 22,2 % alors que l’Afrique du Sud n’a affiché qu’une faible progression de 1,3 % à 72 061. Notons, la bonne performance du marché kenyan (+37,8 % à 2 314). En Asie, l’Inde est largement en tête avec 49 317 arrivées (+1,9 %), précédant la Chine avec 19 066 arrivées. Le marché chinois a cependant réalisé une hausse de 37,5 % en 11 mois.
Par ailleurs, le groupe NMH a annoncé que ses bénéfices nets pour l’année financière se terminant en septembre 2012 se sont élevés à près de Rs 611 millions contre Rs 752,5 millions pour le précédent exercice financier. Le groupe a terminé l’année avec un chiffre d’affaires de Rs 8,1 milliards par rapport à Rs 7,6 milliards en 2010-2011.
« Business environment in the tourism industry deteriorated during the financial year under review, with the second semester being particularly challenging », indique le conseil d’administration dans son rapport. Faisant face à des conditions commerciales difficiles et tenant compte de la situation délicate dans laquelle évolue l’industrie touristique locale, la direction de NMH a décidé de ne pas accorder de dividendes « as a matter of financial prudence ». Le groupe annonce aussi que les travaux de construction du Domaine Royal Palm à Marrakech au Maroc ont repris. Le projet, ajoute-t-il, sera complété en octobre 2013.