Les arrivées touristiques pour le mois de janvier 2014 se sont élevées à 96 332 contre 92 894 pour le mois correspondant de 2013, soit une progression de 3,7% attribuable dans une grande mesure à la performance de la Chine. Maurice a accueilli 6 706 touristes de ce marché, soit une croissance de 298,7% comparativement à janvier 2013.
Selon le relevé mensuel rendu public hier par Statistics Mauritius, l’Europe, principal marché touristique de Maurice, a essuyé un petit revers le mois dernier avec un total de 50 548 visiteurs, soit une baisse de 1,9 % par rapport à sa performance de janvier 2013. La France, le premier marché européen, a fléchi de 4,7 % avec un total de 24 274 touristes. L’Allemagne (-11,8 % à 4 871) et l’Italie (-21,8% à 2 891) ont également subi un repli qui a été en partie compensé par la bonne tenue des marchés britannique (+10,7% à 6 271) et suisse (+17% à 2 571).
Pour ce qui est des marchés africains, on relève une baisse de 3,8 % des arrivées qui ont atteint 29 504 pour le premier mois de l’année. La Réunion a cédé 7,2 % avec un total de 20 817 visiteurs. Par contre l’Afrique du Sud a enregistré une hausse de 6,9 % pour se situer à 6 160. Le troisième marché régional, Madagascar, a reculé de 15,5 % avec un peu moins d’un millier de touristes.
Le marché asiatique maintient sa courbe ascendante, réalisant une progression de 65,5 % avec 13 096 touristes. La Chine mène largement le groupe de marchés asiatiques, enregistrant une augmentation de 298,7 %, soit un total de 6 706 touristes. A pareil mois l’année dernière, la Chine occupait la deuxième place au niveau de l’Asie avec 1 682 touristes contre 4 289 à l’Inde. Pour janvier 2014, le nombre de visiteurs de la Grande Péninsule s’est chiffré à 4 259, soit une légère baisse de 0,7 %. On relève également au niveau de l’Asie, les taux de croissance élevés réalisés par Hong Kong (+96,6 % à 114) et la Malaisie (+192,4 % à 193) même si en nombre absolus le nombre de touristes de ces pays ne sont pas conséquents. Les résultats de ces deux marchés devraient continuer de s’améliorer dans le sillage de la bonne performance du marché chinois.
Par ailleurs, concernant l’Océanie, on note une hausse de 13,4 % enregistrée par l’Australie avec 1 229 touristes alors qu’au niveau des Amériques, les États-Unis et le Canada ont affiché des taux de progression de 60,9 % et de 17,6 % respectivement.
Notons que les autorités locales s’attendent à ce que Maurice attire cette année plus d’un million de touristes. L’objectif concernant le marché chinois est de 60 000 visiteurs contre environ 40 000 en 2013.