Le ministre du Tourisme et des Loisirs Michael Sik Yuen, qui brigue les suffrages pour la 2e fois aux législatives du 10 décembre, prévoit pas moins de 1 040 000 arrivées touristiques pour 2014. C’est ce qu’il a déclaré au Mauricien lors d’une rencontre à Curepipe au courant de la semaine.
Interrogé sur l’ambition annoncée du Premier ministre d’attirer 2 millions de touristes jusqu’à la fin de l’année 2015, alors que Maurice n’a pas encore atteint le million de touristes pour cette année-ci, Michael Sik Yuen devait répondre : « Je n’étais pas là quand il a parlé de ça ! » Il a cependant mis l’accent sur la politique de décentralisation pour se tourner vers la Chine et l’Inde, parmi d’autres marchés. Selon lui, le marché européen, incluant le département français de La Réunion, demeure certes le principal marché de Maurice, mais de 2011 à aujourd’hui, il est passé de 75% à 52% de nos arrivées touristiques.