Une plus forte croissance est prévue pour cette année au niveau des arrivées touristiques, Statistics Mauritius anticipant une progression de 3,7 % avec un total de 1 030 000 visiteurs contre 2,9 % en 2013 (993 106 touristes). Les revenus du secteur pour 2014 sont estimés à Rs 44,5 milliards par la Banque de Maurice, soit une hausse de 9,7 % comparativement au montant de l’année précédente (Rs 40,5 milliards), marquée par une baisse de 8,6 %.
Dans son bilan de la performance de l’industrie touristique en 2013 publié ce matin, Statistics Mauritius relève que les arrivées ont augmenté de 27 665 pour atteindre 993 106, soit une croissance de 2,9%. Les deux principaux marchés de Maurice ont certes accusé une baisse (la France de 256 929 à 244 752, la Réunion de 144340 à 143 114), mais les autres ont enregistré des taux de croissance, à l’image de la République Populaire de Chine qui a affiché une hausse de 100,7 % avec un total de 41 913 touristes. Le Royaume Uni a fait un bond de 11,8 % (98 017 arrivées), l’Allemagne de 9,7 % (60 530), l’Afrique du Sud de 5,8 % (94 208) alors que l’Inde a réalisé une croissance de 3,7 % (57 255). Statistics Mauritius relève également la progression de 23,3 % du marché de la fédération russe avec 19 429 arrivées. Pour ce qui est des nuitées touristiques, le nombre a augmenté de 2,9 % pour se situer à 10 762 000, le séjour moyen d’un touriste étant estimé à 10,8 nuits. Le relevé officiel indique que 114 établissements détenaient des permis d’opération à fin décembre 2013 mais 107 étaient en opération à cette période, les sept autres étant fermés pour des travaux de rénovation. La capacité totale de l’ensemble des hôtels en opération s’élevait à 12 376 chambres (25 105 lits).
Le taux d’occupation des chambres dans tous les hôtels ayant un permis d’opération a atteint une moyenne de 63 % en 2013, ce qui représente une légère augmentation par rapport à la moyenne de 2012 (62 %). Par contre, le taux d’occupation moyen des lits n’a pas évolué, se stabilisant à 55 %. Dans les grands hôtels (ceux comptant plus de 80 chambres), les taux d’occupation des chambres et des lits sont également restés inchangés à 65 % et 57 % respectivement. Il est à noter que le nombre de chambres dans cette catégorie d’établissements hôteliers se chiffrait à la fin de l’année écoulée à 9 239 (18 799 lits).
Statistics Mauritius rapporte, par ailleurs, que le niveau des emplois dans le secteur touristique (restaurants, hôtels, agences de voyage, entre autres) n’a pas évolué pendant l’année se terminant en mars 2013, tournant autour de 28 400.