Trois semaines après le début de la mise en chantier du long métrage mauricien Lonbraz Kann, Scope s’est rendu sur le lieu du tournage pour découvrir le village fictif de Nouvelle Découverte. Dans une petite boutique en tôle dans la localité de Crève Coeur, David Constantin, le réalisateur du film, s’apprête à dire : Action !
8h30. Arrivée sur le tournage. L’équipe de la régie et celle de la production sont déjà sur le qui-vive. Entre les installations des équipements sur le pick-up pour le tournage d’une scène dans les hauteurs de Crève Coeur et le briefing pour connaître le programme de la journée, nous essayons de nous installer avant que le clap ne claque.
Pour ceux qui ne le savent pas, Lonbraz Kann est l’histoire d’un groupe d’amis qui se retrouvent au chômage après la fermeture de l’usine sucrière de Nouvelle Découverte. Leur lieu de rendez-vous : Laboutik Ah-Yan. Un endroit où les sept ouvriers refont le monde en essayant d’oublier le changement radical dans leur vie.