En grande première, mercredi dernier, au cinéma Star de Bagatelle, a été projetée une superbe production sud-africaine, tournée pour 70 % à Maurice, et qui se retrouve déjà au top du box-office sud-africain.
Réalisée l’année dernière et s’écartant, volontairement, des éternels clichés dont nous ont trop souvent habitué nombre de productions étrangères, avec la toujours incontournable dose composite locale à souhait, le film, « Vir Altyd » (Forever), comédie romantique, tourné en Afrikaan et sous-titré en anglais, reflète, magistralement, les plus beaux atours de l’île, autour d’une toujours belle histoire d’amour que vivent et partagent trois couples disparates, l’espace de vacances à Maurice.
Sans doute est-ce là le voeu de la MTPA (Mauritius Tourism Promotion Authority) : attirer plus de producteurs de longs métrages, à prendre avantage des magnifiques sites de notre île pour habiller leur scénario. Faire du ciné-tourisme une plate-forme gagnante à tous les niveaux. En offrant, tant aux réalisateurs qu’aux producteurs, de réelles incitations, fiscales ou autres, pour promouvoir la destination Maurice ainsi que, plus spécifiquement, de vanter les charmes de nos plages, de nos fonds sous-marins ainsi que la prestation de nos hôtels.
« Plus un producteur joue le jeu, plus il reçoit de l’aide », souligne Marcel Lindsay Noé, qui plaide fortement pour l’émergence d’une véritable industrie cinématographique mauricienne avec l’aide de l’industrie touristique et la MTPA. Et qui ajoute :
« La MTPA, dans son nouveau programme de Ciné-Tourisme, est un sponsor de cette production en collaboration avec SUN Resorts et plus particulièrement un de ses fleurons, le Long Beach où se déroule une bonne partie de l’action. Le réceptif SummerTimes et Air Mauritius sont aussi de la partie. »
Pour ce qui est de « Vir Altyd », le pari est déjà gagné. Après son grand succès dans le circuit sud-africain, ce long métrage, qui passe actuellement sur les écrans en Australie et en Nouvelle-Zélande est programmé ces jours-ci au Festival de Cannes et nous reviendra dans quelques semaines dans sa version française, pour le bonheur d’un plus grand public.
J.R.