Éliminée en quarts de finale du simple hommes et du double hommes, Maurice s’accroche toujours à l’espoir d’attendre aujourd’hui la finale tant en simple dames, double hommes et double dames du tournoi individuel des championnats d’Afrique à Gaborone. Kate Foo Kune, vice-championne d’Afrique en titre et classée n°2, faisait face ce matin à la Sud-Africaine Sandra Le Grange pour une place en finale. En cas de victoire, elle devrait affronter dans l’après-midi la tenante du titre, la Nigériane Grace Daniel (1), dans un nouveau duel au sommet après celui de l’an dernier à Maurice.
Daniel était aux prises ce matin avec sa compatriote Dorcas Adesokan. Et tout semble indiquer que ces deux demi-finales vont culminer avec la finale tant attendue où Kate Foo Kune aura l’occasion de prendre sa revanche sur celle qui l’avait dominée in extremis l’an dernier à “domicile” 25-23, 21-12. Toutefois, la Nigériane, qui court après une troisième titre d’affilée, sera l’adversaire à battre.
Au 2e tour, Grace Gabriel a éliminé la Zambienne Olga Siamupalgila et en quarts de finale la Mauricienne Yeldy Louison, toutes deux en deux sets. Mais on retiendra la surprenante défaite qu’infligea au 2e tour l’Égyptienne Doha Hany à la Sud-Africaine n°3 du tournoi, Elme de Villier, 21-17, 23-21.
En double dames, la paire mauricienne Kate Foo Kune-Yeldy Louison affrontait ce matin en demi-finales les grandes favorites au titre, les Nigérianes Tosin Atolagme et Fatima Azeez. Une victoire serait synonyme d’exploit pour Foo Kune et Louison. Dans l’autre carré, les championnes en titre, les Seychelloises Juliette Ah Wan et Alisen Camille affrontaient la paire n°2 composée des Sud-Africaines Elme de Villiers et Jennifer Fry.
Les demi-finales du double hommes opposaient ce matin, d’une part, les Sud-Africains Andries Malan et Wilhem Viljoen aux Seychellois Georgie Cupidon et Steve Malcouzane et, de l’autre, les Nigérians Abah et Makanju en quête de revanche contre les Mauriciens Julien Paul et Kiran Baboolall, qui les avaient précédemment battus dans la tournoi par équipes.
En double mixte, la paire sud-africaine composée de Jennifer Fry et Malan Andries a sorti en demi-finales les Seychellois Cupidon et Ah Wan en deux sets 21-14, 23-20. Les demi-finales opposaient ce matin les Sud-Africains aux Nigérians Eneojo Abah et Tosin Atolagbe qui sont venus à bout des Mauriciens Kate Foo Kune et Kiran Baboolall en quarts de finale 21-18, 17-21, 21-18. Dans l’autre demi-finale, la paire Viljoen-Emmelt faisait face aux Nigérians Fagbemi et Adesokan.
Enfin, en simple hommes, les Mauriciens Shaheer Ramrakah est tombé 10-21, 12-21 au 2e tour contre le Botswanais GaoneTagawa, Julien Paul en quarts de finale 19-21, 14-21 contre le Nigérian Eneojo Abah tout comme Kiran Baboolall face au Nigérian Victor Makanju, 20-24, 18-21.