C’est demain matin que la sélection mauricienne d’athlétisme s’envolera à l’île soeur pour participer vendredi, samedi et dimanche au tournoi de la CJSOI prévu au stade de Champ Fleuri à St-Denis. Avec un effectif de 22 athlètes dont cinq de Rodrigues, Maurice espère tenir la dragée haute face au pays hôte certes, mais aussi contre les athlètes malgaches qui seront moins nombreux et ceux des Seychelles, des Comores et probablement de Mayotte.
Il faudra sans doute attendre d’être sur place pour avoir une idée plus précise quant aux équipes qui auront effectué le déplacement. Mais il est évident que les athlètes réunionnais seront difficiles à vaincre sur leurs bases, en sachant qu’ils avaient fait assez forte impression en remportant, courant juin à Réduit, le match interîles cadets notamment au classement combiné et en féminin.
Ce sera donc un nouveau défi qui est lancé à la bande à Marielle Coiffic et George Vieillesse, les coaches de l’équipe mauricienne, et du team manager, Daniel André. Toutefois, la présence des athlètes malgaches et à un degré moindre ceux des Seychelles et des Comores pourrait aussi bien changer les données, aux dires des coaches mauriciens.
« En masculin et comparé à La Réunion uniquement, je crois qu’on reste quand même bien armés. Mais il faudra compter avec les Malgaches et les Seychellois qui risquent à tout moment de jouer les trouble-fête dans certaines épreuves, telles les relais et en demi-fond. Mais si les garçons savent saisir leur chance en sprint, je crois qu’on pourra faire bonne figure. Quant aux filles et après leur passage dans la rencontre interîles, elles devraient pouvoir mieux aborder cette nouvelle compétition. Mais pour la plupart d’entre eux, qu’ils soient garçons ou filles, ils en étaient à leur première sélection dans le match interîles. Et cette nouvelle confrontation devrait, au pire, les aider à mieux entrer dans le bain. Ils restent en quête de maturité », analyse avec une certaine précision Marielle Coiffic.
Georges Vieillesse abondera lui aussi dans le même sens en avouant que « depuis le match interîles, nous avons essayé de combler les faiblesses. Les garçons se sont sensiblement améliorés, mais chez les filles c’est plutôt le statut quo, car personne n’est venu renforcer l’équipe, à l’exception d’Émilie Agathina. Mais le moral est bon. Les Malgaches seront attendus surtout en demi-fond. Donc, on part un peu dans l’inconnu. On attend d’être sur place pour découvrir ce qu’il en est. »
On se souvient qu’Esther Turpin avait à elle seule offert à La Réunion la palme au combiné et en féminin en raflant notamment six médailles d’or lors du match interîles cadets Maurice/Réunion. Elle sera à nouveau d’attaque ce week-end, d’autant que, cette fois, toutes les épreuves au complet seront bien à l’affiche avec notamment les 200m, 800m, 4x100m, courses de 5 000m (h) et 3 000m (d) marche. Le relais-medley a aussi été maintenu au programme. Du côté des Malgaches, on nous signale la participation d’un jeune qui vaut 10”80 au 100m, 21”93 au 200m et un chrono de quelque 52” au 400m haies, une épreuve où il avait même atteint la finale aux récents mondiaux cadets en Ukraine.
Quoi qu’il en soit, cette équipe mauricienne est prête pour cette nouvelle empoignade arbitrée par les autres îles de l’océan Indien. « Cette équipe est une battante et elle ne laissera cette fois pas filer les médailles comme lors du match interîles pour réaliser de meilleurs podiums possible, surtout chez les filles. En tant qu’entraîneurs, nous aurons alors rempli notre contrat », affirme Marielle Coiffic.
La délégation mauricienne embarquera à 10h55 demain matin et sera rejointe jeudi à St-Denis par l’équipe de Rodrigues, celle-ci n’arrivant à Maurice que demain. La compétition débutera vendredi après-midi à Champ Fleuri après la réunion technique prévue à 13h30. Elle sera de retour lundi prochain dans l’après-midi.
La sélection
Masculin

Jean-Daniel Lozereau, Matthew Monvoisin, Jordan Veilleuse, Émilien Surette, Pascal Désiré, Bryan Tonta, Menivan Dauphin, Daryl Polyxène, Jean-Marie Babet, Pascal Benoît, Dylan Permal
Féminin
Véronique Raboude, Émilie Agathina, Céline Marc, Sophie George, Daryella Raphaël, Laëticia Narain, Anna Milazar, Séphora Onno, Mélissa Arlanda, Sandrine Sauterelle