Mayotte en masculin et Madagascar en féminin : tels sont les verdicts des finales du Tournoi de la CJSOI en handball. Au Palais des Sports de Mahamasina à Tananarive, samedi dernier, la finale masculine a été indécise, et ce n’est que lors de la deuxième prolongation que les Mahorais ont fait la différence sur le score étriqué de 37-36. Du côté féminin, les Malgaches, menées à la pause, ont renversé la tendance pour s’imposer avec trois buts d’avance (22-19).
Devant son public, Madagascar n’a donc pu réaliser le doublé. Reste que sa sélection masculine semblait tenir le bon bout en prenant une avance intéressante de cinq buts (17-12) à la mi-temps. Toutefois, ses éléments devaient par la suite confondre vitesse et précipitation. Ce don en profitaient les Mahorais, qui mieux organisés en défense, grignotaient du terrain pour égaliser tout sur la fin (30-30). Dès lors, les deux forces en présence se livraient à un mano à mano et la première prolongation s’achevait sur le score de 32-32.
Au cours de la deuxième prolongation, Mayotte prenait les devants et la dernière tentative adverse se révélait un échec. Son entraîneur, Ayouba Alikarhine se réjouissait de ce succès acquis de haute lutte. « Mes joueurs ont été courageux et se sont battus jusqu’à la fin », a-t-il confié à Midi Madagascar. Du côté féminin, les Mahoraises avaient affiché leurs ambitions en première période en menant 10-8. Toutefois, les Malgaches remontaient la pente pour égaliser dans un premier temps à 17-17 avant de se démarquer. Un autre trophée dans leur escarcelle cette saison, après celui remporté lors du Challenge Trophy à Maurice en juin dernier. Pour rappel, les handballeurs mauriciens ont terminé à la quatrième place, alors que la sélection féminine n’a pu décrocher le moindre succès.