Amaury de Beer a aligné une nouvelle victoire le week-end dernier en Floride. Il y a remporté un tournoi local U16, le Longwood Prize Money Tournament, en disposant en finale d’un Russe, Ivan Liuda, 4-6, 6-4, 10-7.
Outre le titre, le Mauricien, âgé de 15 ans, s’est offert sa première prime dans un tournoi. Avant cette finale, il a défié avec succès deux adversaires de taille. D’entrée, il a pris la mesure du gaucher américain Radu Hristache 6-4, 7-6. Un match serré dans le premier set où il se détacha à partir de 5-4, comme dans le second qu’il enleva au tie-break 7-4.    
Plus d’une heure après, il faisait face au Tchèque Pati Daniel. Profitant des fautes concédées par son adversaire, de Beer enleva le premier set 6-2 et enchaîna 5-0 dans le second. Avec deux balles de match en main et alors que la victoire semblait acquise, le Tchèque profita d’un moment de relâchement du Mauricien pour revenir à 4-5. Mais servant par la suite pour le match à 40-30, celui-ci ne commit pas d’erreur pour conclure 6-4.
Engagé dimanche à la finale, Amaury de Beer se fit mener 5-4 après avoir mené lui-même 4-2. Il concéda ainsi le premier set 4-6. Maintenant toutefois la pression, il parvint à égaliser à 4-4 dans le deuxième set avant de réussir le break et enlever le set 6-4.
« Comme le coaching est permis à un set partout dans la plupart des tournois, Amaury avait droit à trois minutes de conseils. Il s’est rendu vers son coach Mary Pierce avant de livrer le super tie-break. Et bien que ce tie-break était très disputé, Amaury fit preuve de patience, travaillant point par point et il finit par le remporter 10/7 », indique son père, Philippe de Beer.
« J’étais soulagé d’avoir gagné ce dernier point. Je ne me sentais pas aussi en forme que lors des matches précédents. Mais je suis content d’être allé jusqu’au bout », avoue Amaury de Beer. « Ces trois matches lui ont été bénéfiques, notamment en termes d’expérience. Il est en progrès constants non seulement sur le plan tennistique, mais aussi par rapport à son attitude sur le terrain », constatent pour leur part Mary Pierce et Jonathan Rosnovanu, travelling coach et sparring-partner du joueur.