Un premier verdict est tombé dans le cadre des tournois de volley-ball organisé par la Fédération mauricienne des sports corporatifs (FMSC). Le titre en Premier League masculine est revenue à la Mauritius Commercial Bank, qui a dominé son principal challenger, à savoir Airports of Mauritius, en deux sets (25-13 et 25-23). Cette rencontre s’était tenue samedi dernier au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas.
« C’est l’aboutissement d’un travail long de trois ans. Nous avons remporté toutes nos rencontres en deux sets et cela fait plaisir », avance Sameer Diljore, responsable technique de l’institution bancaire. Tout en louant la collaboration de Jean-Marc Tang et de Quinsley Quessy, il soutient que le groupe devra faire montre d’encore plus de sérieux et de persévérance afin de soutenir la comparaison en Super League la saison prochaine.
Le groupe actuel comprend Kersley Myrthille (capitaine), Nathaniel Nanette, Aldo Ah-King, Mederick Travelly, Ludovic Rose, Giovanni Malié, Julian Roussety et Vanessa Chellumben. Ces deux derniers évoluant chez l’élite, respectivement au Port Louis Red Star et au Goodlands Youngstars SC.
AML devra donc se contenter de la deuxième place, mais disputera les barrages face à l’avant-dernier de la Super Cup. Quant à Brinks, il complète le podium. L’avant-dernière rencontre de cette compétition a favorisé les desseins de la Barclays Bank, vainqueur de la Mauritius Revenue Authority au tie-break (20-25, 25-13 et 15-9).
Du côté du championnat féminin, le titre se jouera entre PAD & Co. et la Mauritius Commercial Bank samedi prochain. Ces deux formations ont dominé leurs sujets avec facilité samedi dernier. C’est ainsi que le premier nommé a disposé de United Basalt Products sur le score de 25-6 et 25-4, tandis que la MCB a pris la mesure de la Barclays Bank (25-13 et 25-14). Une rencontre est prévue aujourd’hui et opposera UBP à la Barclays.
Pour ce qui est de la Super Cup, quatre formations se sont déjà démarquées, à savoir PAD & Co, Cargo Handling Corporation, Grays et Médine. Le premier nommé a diposé de La Sentinelle en trois sets (25-19, 25-11 et 25-17), Grays a eu besoin de quatre manches pour vaincre la Municipalité de Curepipe (25-19, 20-25, 25-21 et 25-22, Médine a pris le meilleur de UBP (25-15, 25-18 et 25-10), tandis que Cargo Handling Corporation a bénéficié du forfait de Phoenix Beverages. Cette formation ne s’étant présentée qu’avec cinq éléments.
Suite de la compétition cet après-midi avec le duel La Sentinelle/Municipalité de Curepipe, alors que quatre rencontres sont prévues lundi. Ce sont Grays/CHC, Médine/Municipalité de Curepipe, Phoenix Beverages/La Sentinelle et UBP/ PAD & Co.