Dans deux jours, la troisième phase des travaux de tout-à-l’égout à la route St Jean à Quatre-Bornes, qui se feront en trois étapes, sera enclenchée. Ces opérations qui s’insèrent dans le cadre du Lot 2 du Plaines Wilhems Sewerage Project du Schéma Directeur d’assainissement des eaux usées seront échelonnées sur huit semaines dans cette partie de la Ville des Fleurs. Du côté de la Wastewater Management Authority, initiateur de ce projet d’envergure, l’on assure que les mesures nécessaires ont été prises en vue de mener à bien ces exercices.
Les travaux consistent en la pose de 350 mètres de tuyaux en fibre de verre renforcée et d’UPVC de 300 mm de diamètre et le raccordement de quelque 800 foyers situés dans la région de Sodnac. Ces exercices qui s’échelonneront sur huit semaines se feront en trois étapes. La première concerne l’Avenue des Glaïeuls jusqu’à l’Avenue Orchidées, la deuxième s’étend de l’Avenue des Orchidées de sa jonction avec la route St Jean jusqu’à celle de l’Avenue des Palmiers et la dernière étape, de la Jonction de l’Avenue des Palmiers jusqu’à l’Avenue des Capucines.
Selon la Wastewater Management Authority (WMA), la deuxième phase des travaux, soit de la jonction de la rue Surath jusqu’à celle de l’Avenue des Glaïeuls, s’est déroulée sans problème et s’est achevée dans le délai prescrit. Quelque 230 mètres de tuyaux ont été posés ainsi que plusieurs manholes. Les dispositions nécessaires ont été prises afin que les opérations pour cette troisième phase se poursuivent sans désagrément. « Les autorités concernées ont tout mis en oeuvre pour minimiser l’impact sur la circulation routière et souhaitent que les usagers de la route continuent à collaborer et coopérer à ce projet d’intérêt national », explique un haut cadre de la WMA.
Il nous revient aussi que les travaux de tout-à-l’égout dans le cadre du Lot 2 sont complétés à 85 %. Le projet, au coût d’environ Rs 2,3 milliards, permettra de raccorder au réseau collectif d’assainissement, sur une superficie de 665 hectares, environ 13 000 foyers dans les régions de Quatre-Bornes, Sodnac et Belle-Rose. Initié en août 2008 par la WMA, ce réseau d’assainissement permettra la collecte, l’acheminement et le traitement des eaux usées avant leur rejet dans le milieu naturel. Le projet consiste en l’aménagement de 87 kilomètres de réseaux d’égouts collecteurs dotés de conduits de 110 à 600 mm, l’installation d’environ 1 700 manholes ainsi que le remplacement de 50 km de conduits d’eau de la Central Water Authority (CWA).
Opérations complexes
À ce stade, environ 75 kilomètres de réseaux d’égouts collecteurs ont déjà été aménagés dans les régions de Belle-Rose, Quatre-Bornes et Sodnac. Les travaux de branchement d’égouts ont été complétés pour environ 8 000 foyers, parmi lesquels 4 000 sont opérationnels. Environ 1 870 manholes ont également été aménagés alors que 30,7 km de conduits d’eau de la CWA ont déjà été installés. Les travaux du Lot 2 sont échelonnés sur une période de quatre ans.
L’objectif final consiste à améliorer la situation écologique et d’assurer la protection des eaux des rivières en zone urbaine ainsi que des nappes d’eau souterraines afin de préserver cette ressource précieuse que constitue l’eau. Il vise également à l’amélioration des conditions d’hygiène et de santé des habitants de par l’amélioration des conditions d’évacuation et d’élimination des eaux usées d’origine domestique et à l’élimination des fosses septiques.
Le Plaines Wilhems Sewerage Project comporte aussi de deux autres phases, 1A et 1B. Au coût de Rs 2,8 milliards, la phase 1A, lancée en avril 2010, consiste en l’installation de 103 km de conduits d’égouts auxquels seront raccordés environ 13 000 foyers et le remplacement de 50 km de conduits d’eau de la CWA. Les travaux couvrent 1 478 hectares dans les régions ouest de Rose-Hill et sud-ouest et centrale de Quatre-Bornes. La phase 1A sera achevée vers fin 2014. La phase 1B, quant à elle, permettra de raccorder environ 4 000 foyers dans les régions de Plaisance, Roches-Brunes et Mont-Roches dans l’ouest de Rose-Hill. Environ 41 km de réseaux d’égouts collecteurs et 10 km de conduits d’eau de la CWA seront installés. Au coût d’environ Rs 847 millions, ces travaux ont débuté en juin 2009 et seront complétés en septembre 2012.
Par ailleurs, les travaux à la Route Hugnin en vue de remplacer de 1,3 kilomètre de conduits sous la voie publique avec des tranchées creusées à une profondeur de 1,5 m à 3 m ont débuté mercredi dernier sans problèmes majeurs. Si aucun cafouillage n’a été noté par les responsables du projet, un monitoring extrêmement serré s’avère primordial compte tenu des opérations très complexes effectuées sur ce tronçon de route et des modifications inévitables mises en place sur le réseau routier.