Dans le cadre de ses activités marquant le 50e anniversaire de son implantation à Maurice, Toyota a procédé à la distribution de chèques à 16 Ong, et ce sous forme de contributions au fonds de la Corporate Social Responsability (CSR). Les chèques ont été remis aux récipiendaires par Xavier-Luc Duval. L’occasion pour le vice-Premier ministre et ministre des Finances d’évoquer les récents changements apportés au fonds de la CSR. Premièrement, la base de ceux appelés à y contribuer a été élargie, autrement dit non seulement les opérateurs économiques concernés, mais aussi désormais les “trusts” et autres sociétés. Ainsi, le montant des contributions recueillies s’élève cette année à environ Rs 800 millions, au lieu de Rs 750 millions l’an dernier. De plus, la base des bénéficiaires potentiels est elle aussi élargie puisque, dorénavant, les promoteurs d’activités sportives peuvent aussi obtenir des fonds provenant des contributions CSR.
Par ailleurs, Xavier-Luc Duval a souhaité que le patronat, qui peut financer lui même des activités de son choix, opte pour des domaines relevant de son intérêt personnel. De ce fait, les projets dans lesquels leurs firmes auront apporté un soutien financier auront toutes les chances d’être suivies de près par elles-mêmes, ces dernières s’intéressant à leur évolution. Ils pourront même leur apporter leur expertise.
Le ministre des Finances a également parlé d’un autre cas de financement possible grâce au fonds CSR : l’opération chirurgicale des enfants à l’étranger. Bénéficiant au départ d’une somme de Rs 500 000 de la part du gouvernement, les parents peuvent ainsi obtenir une somme similaire provenant du fonds, au cas où leur enfant devrait subir une deuxième opération.
Arvind Issur, directeur de Toyota Maurice, a, dans son discours de bienvenue, rappelé que la première voiture de la marque a été importée du Japon en 1964. Une série d’activités est prévue pour marquer le 50e anniversaire de l’importation de la première Toyota à Maurice.
Arvind Isur, directeur de la compagnie, explique : « The society has contributed to a great extent to our success and I think it is our responsability to share some of our profit to the society. » Selon lui, l’entreprise a toujours soutenu la politique du gouvernement en ce qui concerne la responsabilité sociale et a contribué à sa campagne menée en vue d’éradiquer la pauvreté et l’exclusion à Maurice, soutenant également les activités favorisant le développement économique national en aidant les Ong dans de tels champs d’activités. « Our company has always be supportive towards the well being of the community at large, be it in education for poor children, protection of the environment and wild life, assisting the needy in social issues like the rehabilitation of women and children in society, health care especially AIDS and diabetes, support to sports organisations and to improve the quality of life in general in our country », a encore souligné Arvind Issur.
Les organisations ayant bénéficié de contributions sont notamment : Sponsor a Child, Friends in Hope, Bois Savon, PILS, Action Familiale, Mauritius Wildlife Foundation, APSA, Savanne Sporting Club, Groupe Zanfan Labutte, Diabetes Parent Support Group, PAWS, Fondation pour l’Enfance Terre de Paix, Association jeunes inadaptés de Curepipe, Cité Gabriel Martial Barbell Gym, Roche-Terre Government School et Mauritius Handball Association.