L’année hippique démarrera positivement cette saison le 23 mars. Si la possibilité d’étendre la saison à 39 ou 40 journées avait été évoquée, il est plus que probable que le calendrier 2013 comporte 38 journées tout comme l’année dernière. Deux week-ends de courses sont prévus et ils devraient coïncider avec la Barbé Cup et la Maiden Cup qui se tiendront début juin et septembre respectivement. La première épreuve classique de la saison, la Duchesse, est programmée pour la deuxième journée, soit le 30 mars, tandis que la Coupe d’Or est prévue pour fin octobre. En revanche, rien n’est encore certain en ce qui concerne l’organisation du week-end international qui clôture généralement la saison depuis plusieurs années. Selon certains, cela dépendra de la situation économique du Mauritius Turf Club, alors qu’un autre son de cloche évoque des modifications afin de réduire les coûts liés à cet événement désormais traditionnel sur le turf local.
 
Ecuries : Pas de nouvelle licence…dans l’immédiat
 La saison 2013 débutera avec 12 écuries comme ce fut le cas l’an dernier. Le MTC a décidé de ne pas octroyer de nouvelle licence d’entraîneur dans l’immédiat contrairement à ce qui avait été évoqué en septembre dernier. Ainsi Richard Duval, Ivan Montocchio et Simon Jones qui avaient fait acte de candidature, ne seront pas de la partie en tant qu’entraîneurs le 23 mars prochain.
Des 12 écuries en lice, 5 ont déjà confirmé le nom des jockeys qu’ils comptent engager cette saison. Ainsi, Johnny Geroudis, le champion en titre, retrouvera les couleurs de l’écurie Rousset, tandis que Gaëtan Faucon, Cédric Ségéon et Mark Neisius ont renouvelé leur association avec les établissements Maingard, Merven et Rameshwar Gujadhur respectivement. L’écurie Foo Kune a signé Robbie Burke, celui-là même qui démarrait en 2012 sous les couleurs de l’écurie Gujadhur avant d’obtenir un emploi comme club jockey. L’Irlandais sera ainsi le cinquième étranger à signer à cet établissement après Richard Fourie, Matthis Odendaal, Michael Cahill et Benedict Woodworth qui ont connu des fortunes diverses chez nous. Chez Perdrau le nom de Keagan Latham est cité, alors que l’écurie Gujadhur aurait pris contact avec le fils du sol Nooresh Juglall pour défendre ses couleurs.