Le Domaine Les Pailles n’abritera plus le Musée des masques du monde suite à des problèmes de bail. Palmesh Cuttaree, collectionneur et directeur du musée, a annoncé que le Domaine a décidé de suspendre le contrat qui le lie au Musée des Masques du Monde. C’est tout un musée et une vaste collection de masques provenant de l’Amérique, de l’Asie, de l’Afrique, qui est menacé par ce partenariat qui est mis à terme. Palmesh Cuttaree lance un appel à d’éventuels partenaires pour abriter temporairement cette collection d’une centaine de masques sur une surface d’environ 2 000 mètres carrés sous climatisation et avec des nouveaux supports.
Le Musée est reconnu par le conseil international de l’UNESCO, compte une centaine de masques qui représentent différentes régions du monde et sont les témoignages de différentes cultures.
« Le Musée casait aussi mes masques exposés à l’UNESCO l’année dernière durant le Africa Week 201… », déclare son directeur.
De nouvelles conceptions, en plus grand format, en cours de fabrication attendent un nouvel emplacement.
Depuis 2009, l’annonce a été faite que le Musée serait transféré de Pailles au village de Vieux Grand-Port. Interrogé à ce sujet, Lindsay Noë, le directeur de Grand Port 1810 Village historique, nous dit que suite à des problèmes techniques, le village ne pourra pas accueillir la collection de masques avant la fin de l’année. Lindsay Noë parle d’une initiative privée qui consisterait à installer les masques dans un amphithéâtre et d’accueillir des spectacles régulièrement.
Selon Palmesh Cuttaree, ce projet se fait attendre et les masques ne sont pas conservés dans des conditions idéales. Il faut absolument trouver un espace temporaire pour ce musée de la vie et sauvegarder un patrimoine menacé.
Contacter Palmesh Cuttaree :  email : palmcutt@gmail.com