« The defendant’s article has made allegations of a serious nature against the plaintiffs. The defendant has not offered any apologies and has in fact left default although she had indicated that she would defend herself », souligne le juge David Chan Kan Choeng

Kathi Lynn Austin, directrice de Conflict Awareness Project, à qui Me Yousuf Mohamed et son fils, l’avocat Zakir Mohamed, et Shakeel Mohamed réclament conjointement Rs 150 M pour diffamation, était attendue en cour et devra payer Rs 400 000 à chacun des plaignants. Le jugement du juge David Chan Kan Choeng est tombé . La Cour suprême a conclu que l’Américaine a causé « beaucoup de tort » à la famille Mohamed et a terni sa réputation. « They have been falsely linked to arms trafficking and to the Russian mafia. The matter received wide publicity in the local press and media and was also taken up in foreign media », peut-on lire dans le jugement.

Lors de l’audition d’octobre dernier, Kathi Lynn Austin a une fois de plus brillé par son absence, et cette fois sans aucune justification. Ses hommes de loi affirmaient n’avoir eu aucune communication d’elle depuis un an. En l’absence d’instructions de sa part, ils s’étaient donc retirés du procès. Compte tenu des nombreuses absences et renvois, Mes Désiré Basset et Antoine Domingue, SC, avaient demandé que le procès soit entendu comme un “undefended case”.

Appelé à la barre des témoins, Shakeel Mohamed avait soutenu que tout ce qui avait été dit dans le rapport n’était que « pur mensonge » car il était ministre à cette époque et ne pratiquait pas en tant qu’avocat. Me Yousuf Mohamed avait expliqué qu’il était l’homme de loi de Gibson and Hill, mais qu’à aucun moment sa famille et lui n’étaient impliqués dans le trafic d’armes.

Le Senior Counsel avait demandé à la cour de « rendre justice » dans cette affaire car, selon lui, « nous subissons encore les préjudices ». Pour Me Mohamed, « justice has to be done when I am still alive ». La Cour suprême a ainsi tranché en faveur des Mohamed, faisant ressortir dans le jugement que l’Américaine avait eu l’opportunité de se défendre mais qu’elle avait choisi de ne pas se présenter.

« The defendant has been given ample opportunity to defend herself and to put her case but she has failed to avail herself of such an opportunity. The article has tarnished their character and reputation and seriously affected their practice as barristers both locally and internationally. It has also reduced their chances of obtaining an international job. It is still causing them harm and prejudice », est-il écrit dans le jugement. Kathi Lynn Austin devra ainsi payer Rs 1,2 M aux Mohamed.

Rappelons que dans un rapport publié en 2012, la Consumers Advocacy Platform (CAP) avait fait état de l’existence d’un présumé réseau de trafic d’armes par des Russes, dont des partenaires d’affaires de Me Zakir Mohamed, qui est le Chief Executive Officer (CEO) d’Island Air System Ltd, une nouvelle compagnie ayant pour conseiller juridique Me Yousuf Mohamed, SC. Cette société avait été incorporée le 13 avril 2011. Dans son dossier, la CAP avait évoqué l’éventualité que Maurice serve de tremplin pour la vente illégale d’armes dans certains pays d’Afrique et d’ailleurs.