La tentative de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) de démanteler un réseau de drogue opérant dans la région de Vallée-Pitot a conduit à l’arrestation de quatre suspects, dont un proche du caïd Peroumal Veeren. Une opération qui fait suite à la saisie de Rs 685 000 de cocaïne à la Poste centrale le 29 août. Les Casernes centrales prévoient d’autres interpellations dans les prochains jours.
Le colis est arrivé à Maurice le 29 août à bord du vol AF 460 d’air France en provenance de Paris. Il était adressé à un marchand ambulant habitant Vallée-Pitot. Le paquet a séjourné dans l’entrepôt d’une compagnie de courriel à l’aéroport où des membres de la Customs Anti-Narcotics Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA) ont décidé de l’examiner. Dans un premier temps, en passant la boîte en carton au scanner, ils ont décelé la présence d’un objet suspect à l’intérieur. Le chien renifleur Milo, mis à contribution, a positivement réagi face au paquet, ce qui convaincu les douaniers de la présence de drogue. Le colis, sur lequel était inscrit « European Soccer League Playtoys », a été décacheté et les membres de la CANS sont tombés sur un sac en plastique noir avec trois sachets en plastique dedans. Aucun objet ne s’y trouvait, mais la boîte avait aussi un double fond dans lequel les douaniers ont finalement découvert un autre sachet en plastique contenant environ 45,7 g d’une poudre blanche. Un rapide examen a confirmé qu’il s’agissait de cocaïne. L’ADSU de l’aéroport a été alertée, de même que son quartier général aux Casernes centrales. Le DCP Choolun Bhojoo, assisté du surintendant Sharir Azima, a donné des instructions pour remplacer le colis original par un faux et l’expédier à la Poste centrale à Port-Louis pour une opération de livraison contrôlée.
Le destinataire s’est présenté à la poste le 2 septembre pour prendre possession de son paquet. Ce marchand ambulant a été arrêté sur le champ et conduit aux Casernes centrales pour un interrogatoire, lors duquel il a allégué que c’est un ami en Belgique qui lui a envoyé un jouet et qu’il n’était pas au courant que le paquet renfermait de la cocaïne. Cependant, les enquêteurs n’ont pas cru en sa version et après enquête, ils ont arrêté trois autres habitants de la localité, soupçonnés de faire partie d’un réseau derrière l’importation de cette drogue. Selon nos renseignements, l’un des suspects arrêté est un proche du caïd Peroumal Veeren, qui purge une peine de 34 ans de prison pour trafic de drogue. Très peu d’informations ont transpiré aux Casernes centrales au niveau de cette enquête étant donné que la police soupçonne que des instructions ont été données depuis la prison pour importer cette drogue. Une source proche du dossier avance que la cocaïne n’est pas très consommée à Maurice, étant une drogue accessible à certaines bourses seulement. D’autres interpellations sont à prévoir dans cette affaire pour bientôt.