Le procès intenté à Derek Jean Jacques pour trafic de drogue a été appelé en Cour d’assises devant le juge Benjamin Marie Joseph ce matin. Me Ramano, du Parquet, a informé la Cour de la décision du Directeur des poursuites publiques de loger une nouvelle charge contre Derek Jean Jacques. Outre les quatre charges de trafic pesant sur lui, “Gro Derek” devra aussi répondre de la charge de “financing an offence under the Dangerous Drugs Act to wit import of heroin”. Face à ce nouveau développement, son avocat, Me Gavin Glover, a demandé que la Cour lui accorde du temps additionnel pour étudier les nouveaux éléments après que cette charge a été logée. L’affaire sera de nouveau appelée le 10 juin pour être fixée.
La représentante de la Poursuite a ainsi fait savoir qu’une nouvelle charge a été logée contre Gro Derek. L’information logée se lit comme suit : « Between January and September 2012, Rudolph Jean Jacques is accused for having wilfully and unlawfully finance an offence under the Dangerous Drugs Act to wit importation of heroin. During the same period, on three occasions, he remitted the total sum of about 45 000 euros through local intermediaries to finance the imporation of heroin into Mauritius from South Africa. » Le DPP a aussi souligné que, compte tenu de la valeur de l’héroïne – dépassant plus de Rs 1 million –, Gros derek peut être poursuivi en tant que trafiquant de drogue. Par ailleurs, les deux charges retenues contre son complice, Westley Bruno Casimir, restent inchangées. Tous deux ont plaidé non coupables des charges retenues contre eux. Face à ce nouveau développement, l’avocat de Gro Derek, Me Gavin Glover, a demandé à la Cour du temps additionnel pour étudier les documents relatifs à la nouvelle charge logée. L’avocat a ainsi demandé que le procès, prévu en juin, soit renvoyé afin de lui donner du temps pour se préparer. Me Rex Stephen, qui défend Westley Bruno Casimir, a abondé dans le même sens, faisant ressortir que son client est en “remand” depuis plusieurs mois. L’affaire sera de nouveau appelée le 10 juin.
Rappelons que les accusations formelles contre Gro Derek et son complice Bruno Casimir ont été logées par le bureau du DPP, qui avait déféré l’affaire aux Assises en octobre dernier. Derek Jean Jacques est poursuivi sous quatre chefs d’accusation de trafic de drogue pour avoir “wilfully and unlawfully deliver dangerous drugs”. Il est accusé d’avoir, en janvier 2012, à Baie-du-Tombeau, remis de l’héroïne à Seewoosing Dayal, un chauffeur de taxi, qui bénéficie de l’immunité dans cette affaire. La drogue, dont la valeur marchande est estimée à plus d’un million de roupies, avait été répartie dans six bouteilles en plastique. Sous les autres charges, le DPP reproche à Derek Jean Jacques d’avoir, une autre fois, remis de l’héroïne à Seewoosing Dayal. La transaction aurait eu lieu en juin 2012 à Baie-du-Tombeau. Cette fois-ci, la drogue était répartie dans huit bouteilles en plastique et la valeur excédait le million de roupies. Un autre membre présumé du réseau de Gro Derek, Bruno Wesley Casimir, skipper de profession, est également  poursuivi aux Assises sous deux chefs d’accusation, à savoir d’avoir transporté les bouteilles de drogue que Derek Jean Jacques aurait remises à Seewoosing Dayal. Rappelons que Derek Jean Jacques et Bruno Wesley Casimir ont été arrêtés suite au démantèlement d’un important réseau de drogue. Le chauffeur de taxi, Seewoosing Dayal, a fait de nombreuses révélations à la police, qui ont mené à des arrestations dans cette affaire. Un membre d’équipage du Mauritius Trochetia, Hayeshan Maudarbaccus, a lui aussi été arrêté dans le cadre de cette affaire, tout comme Jimmy Marthe, aussi connu sous le nom de “Jimmy Colosso”, Jimmy Alexis, dit “Rodriguais”, et Sujeet Balkissur.