Le ressortissant indien Qadeer Baig Mirza,  accusé de trafic de drogue, a écopé de douze ans de prison et d’une amende de Rs 75 000. Le juge Benjamin Joseph siégeant en Cour d’assises l’a trouvé coupable de possession de 120,4 grammes d’héroïne amenée à Maurice en provenance de Mumbai à des fins de distribution le 3 décembre 2010. Il avait caché l’héroïne dans les semelles de ses chaussures.
Qadeer Baig Mirza était poursuivi sous une charge de « possession of heroin for delivery » en violation aux sections 30 (1) (f) (ii), 45 (1) et 47 (2) (5) (a) de la Dangerous Drugs Act. Il avait plaidé coupable.
Qadeer Baig Mirza est arrivé à Maurice en provenance de Mumbai le 3 décembre 2010. Il fut arrêté dans sa chambre d’hôtel après que des limiers de l’ADSU ont trouvé en sa possession de 120,4 grammes d’héroïne dissimulée dans les semelles de ses chaussures et trois autres rouleaux de drogue qu’un dénommé Sajit qui lui aurait confiés.
À la police, le prévenu a déclaré que le Sajit avait organisé son séjour à Maurice. Il lui aurait même menacé de le faire arrêter par la police s’il refusait de faire son travail.
À son arrivée à Maurice, Qadeer Baig Mirza s’est rendu à l’hôtel convenu en vue de livrer le colis en sa possession. Cependant, il n’a jamais été contacté. Trois jours après, il a reçu la visite des limiers de l’ADSU. En cour, l’accusé a présenté ses excuses et a évoqué son jeune âge et le fait que sa mère et sa fiancée l’attendent en Inde.
Dans son jugement, le juge Benjamin Joseph a considéré le fait que l’accusé était poursuivi pour un délit grave car il a fait entrer sur le sol mauricien une quantité considérable d’héroïne qui, « would have led to the proliferation of drugs and added to its drastic effects in the country ». Toutefois, compte tenu qu’il a présenté ses excuses et a plaidé coupable après son arrestation, la Cour d’assises l’a condamné à une sentence de douze ans de prison et à une amende de Rs 75 000.
Qadeer Baig Mirza était défendu par Me Gavin Glover et la poursuite, par Me Shakeel Bhoyroo.