Un jeune valet de chambre malgache de 33 ans, Ndrenato Rakotoarisoa, a comparu devant les Assises hier pour trafic de drogue. Dans un premier temps, il a informé la cour qu’il n’avait pas l’intention de retenir les services d’un avocat et souhaitait qu’elle écoute ce qu’il avait à dire pour sa défense. Le juge Benjamin Marie Joseph lui a expliqué que compte tenu de la gravité du délit, il risquait une lourde peine de prison et qu’il était important qu’il soit représenté par un homme de loi. Ndrenato Rakotoarisoa a ainsi demandé l’assistance juridique.
Le Malgache compte plaider coupable de trafic de drogue. C’est Me Hajee Abdoolah qui a été commis d’office pour le défendre. L’affaire sera de nouveau appelée le 15 septembre.
Ndrenato Rakotoarisoa avait été arrêté le 30 juin 2010 avec de l’héroïne d’une valeur de Rs 5,9 M. La drogue en question a été transportée dans son estomac sous forme de 25 boulettes. En tant que touriste, il était arrivé à l’aéroport de Plaisance par un avion en provenance d’Antananarivo. Il devait passer sans encombre le contrôle des douaniers et des policiers de l’aéroport. Tout s’est corsé quand il a essayé de régurgiter les boulettes de drogue, il a dû être hospitalisé à la suite de certaines complications. C’est un médecin de l’hôpital SSRN, le Dr Golamgouse, qui avait pratiqué une intervention chirurgicale en vue d’extraire les 25 boulettes d’héroïne de son estomac. Le médecin était poursuivi pour complicité dans cette affaire, sous une charge de « wilfully, unlawfully and knowingly aided and abetted accused N° 6 in attempting to possess 319.2 grams of heroin contained in 25 pellets for the purpose of delivery and by so doing became an accomplice in the said crime ». Il a été condamné à 10 ans de prison. Le jeune passeur avait été arrêté à l’hôpital par l’ADSU. Ses quatre complices mauriciens avaient été également appréhendés. Il s’agit de Ibrahim Mahmad Seedat, Mahmad Fawzee Hossenbocus, son frère Yousouf Ali Hossenbocus alias Momone et Housnabee Salarun, la concubine de ce dernier.