La Cour d’Assises, présidée par le juge Prithviraj Fekna, a trouvé le Sud-africain J.J. Botha coupable de trafic de drogue. Celui-ci avait été arrêté en même temps qu’une Sud-Africaine, Marisca Scannell, qui avait été interpellée à la suite de la découverte sur elle de 471 grammes d’héroïne en 2009.
La jeune femme a été condamnée le 7 mai dernier à 20 ans de prison. Elle avait plaidé coupable devant le Juge Benjamin Marie Joseph, siégeant en Cour d’assises. La jeune femme était à Maurice en février 2009. La soupçonnant de faire partie d’un réseau de trafic de drogue, l’Anti-Drug and Smuggling Unit était sur ses traces depuis son arrivée. En mars, elle a été interpellée après la saisie de 41 boulettes d’héroïne. Elle a ensuite été conduite à l’hôpital pour un lavage d’estomac. Également arrêté dans le cadre de cette affaire, J.J. Botha a été traduit dans le même procès que son amie mais a choisi, lui, de plaider non coupable. Il était défendu par Me Hyderkhan, alors que Me Shakeel Bhoyroo a paru pour la poursuite.